3/12 : Journée internationale des personnes avec un handicap

Mieux soutenir les fratries et les parents d’enfants avec un handicap

La présence d’un enfant avec un handicap dans une famille a d’importantes répercussions sur la vie de ses proches. Celle des parents, mais aussi celle de ses frères et sœurs. Le handicap influe sur les relations fraternelles, sur le développement identitaire ainsi que sur le vécu quotidien de chacun.

Durant plus de deux ans, la Fondation Roi Baudouin s’est penchée sur la thématique des fratries d’enfants et de jeunes avec un handicap. Afin de mettre ce sujet à l’agenda et de stimuler les initiatives qui répondent aux besoins des frères et sœurs d’un jeune porteur d’un handicap, la Fondation a lancé un appel à la suite duquel elle a soutenu 21 projets pour un total de près de 100.000 euros. Des projets destinés à répondre au besoin d’exprimer des émotions, de maintenir le lien avec un frère ou une sœur qui vit dans une institution, de comprendre la nature de son handicap… Des projets qui ont également eu l’occasion de se rencontrer et d’apprendre les uns des autres dans le cadre d’un réseau d’apprentissage et d’un séminaire d’étude. La publication ‘Mieux soutenir les fratries d’enfants et de jeunes avec un handicap’ se fait l’écho de ce travail exploratoire (à télécharger ci-dessous et disponible gratuitement en version papier).

Aujourd’hui, la Fondation poursuit son engagement en faveur des fratries, en se penchant plus spécifiquement sur le vécu et les besoins des parents. Des parents qui, déjà fort absorbés par l’attention et le suivi que demande leur enfant avec un handicap, doivent en plus faire face aux besoins particuliers de leurs autres enfants. Comment aider les parents à accorder de l’attention à l’ensemble de la fratrie ? À reconnaître les émotions et besoins de leurs autres enfants ? … Autant de questions qui feront l’objet d’une attention particulière dès 2021. En prélude à ce travail, vous découvrirez dans le récit ci-dessous le témoignage de Caroline Cotman-Persoons, qui se livre sur son vécu en tant que maman de trois enfants, dont une fille avec un handicap.