Alaphilippe, en jaune chez les verts

Thomas De Gendt s’est comme à son habitude engagé dans une échappée qu’il espérait peut-être plus volumineuse au départ de Mâcon. Mais conformément à la méthode qu’il a maintes fois éprouvée, c’est en solitaire qu’il est allé chercher l’étape de Saint-Etienne, où il s’était déjà imposé sur le Critérium du Dauphiné, mais sous la pluie, en 2017. Après sa victoire au Mont Ventoux, le coureur de Lotto-Soudal confirme son efficacité dans ce registre. Pour y parvenir il a en effet dû résister au retour de Julian Alaphilippe, qui a jailli du peloton en contre-attaque dans la côte de la Jaillière, uniquement suivi par Thibaut Pinot. Même avec 6’’ de retard sur la ligne d’arrivée par rapport à De Gendt, le numéro 1 mondial reprend le Maillot Jaune qu’il avait cédé à la Planche des Belles Filles à Giulio Ciccone.

votre avis nous intéresse !

commentaires



11 Partages
Tweetez
Partagez11
Enregistrer
Partagez
Partagez