Back to the future… Reprise du championnat Messieurs Honneur

 

 

Arrêt sur image. Dimanche 18 octobre 16h35, arrêt sur image. Nos Bleus viennent de subir leur premier revers de la présente saison, le Léo vient de remporter la rencontre. L’Orée reste néanmoins premier au classement avec 21 points. 7 victoires et 1 défaite, un début de saison tonitruant des troupes de Xavier De Greve. Personne ne les attendait à pareille fête. Une équipe de l’Orée fortement remaniée en fin de saison dernière avec l’arrivée de 6 nouveaux joueurs et un nouveau staff. Manifestement, quelques mois plus tard, le petit monde du hockey belge s’accorde à dire que la direction du club avait fait bonne pioche, les transferts ont été malins et équilibrés. Restait à la mayonnaise bleue à prendre et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle a pris. Chaque ligne de jeu s’est montrée homogène. Mais tout n’a pas été rose, les blessures n’ont pas épargné le noyau. Il n’a jamais pu être aligné au complet durant ces 8 première rencontres. Bien sûr, le chemin est encore long et il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué mais il aurait été intéressant de voir l’équipe complète jouer plusieurs matchs d’affilée. Il faut bien admettre que l’Orée est passée entre les gouttes durant l’orage de la deuxième pandémie, aucun cas de Covid dans l’équipe. Ce ne fut pas le cas d’autres équipes de DH qui ont joué de malchance et ont dû s’aligner déforcées (Braxgata, …). Mais rendons à César ce qui appartient à César, nos Bleus sont en passe de se qualifier dans les « 8 ». Reste à jouer ces 5 dernier matchs. Mais quand et surtout dans quelles conditions?

 

Statistiques. Sur les 8 rencontres disputées, l’Orée a marqué 30 buts, 6 sur PC, 4 sur stroke et 20 de champ. C’est une moyenne de 3,75 buts marqués par match, 1 goal toutes les 18 minutes. 14 buts ont été inscrits en 1e mi-temps et 16 buts en 2e mi-temps. Les Bleus ont la meilleure attaque du championnat, ex aequo avec La Gantoise. En ce qui concerne les buts encaissés ils sont au nombre de 14, 4 sur PC, 1 sur stroke et 9 de champ. C’est 1,75 but encaissé par match, 6 buts l’ont été en 1e mi-temps et 8 buts en 2e mi-temps. Les Bleus ont la troisième meilleure défense du championnat, derrière La Gantoise (8 buts encaissés) et le Bee (13 buts encaissés).

 

The future. Il reste donc 5 journées à disputer pour nos Bleus, 6 équipes ont un match de retard et 1 équipe deux matchs. La fédération vient de donner son aval pour une reprise de championnat le 22 novembre et ce sous des conditions strictes avec un protocole détaillé. Tous les matchs devront se jouer à huis clos avant le 15 décembre. 23 jours pour jouer les 5 rencontres restantes, cela fait un match tous les 4 jours et demi. Cette reprise demandera aux clubs concernés une organisation spécifique.

 

Please enable images Please enable images

 

Isabelle Frankignoulle (Présidente section Hockey) « Les rencontres se dérouleront à huis clos, chaque membre du staff et chaque joueur devra subir un test Covid (test anti-génique) au plus tôt 48h avant le match. Ce test sera effectué par une infirmière ou un médecin. Il faut 15 minutes pour avoir le résultat. Il sera nécessaire d’installer deux tentes pour le briefing des équipes, elles seront montées dans l’allée centrale. Les dug-outs devront être élargis également afin de respecter les espaces entre les joueurs, et ce par une tente annexe. Les autorités communales nous soutiennent, elles ont mis à notre disposition gratuitement le matériel et le personnel nécessaire à ces transformations temporaires. Les tests Covid sont pris en charge financièrement par la fédération. »

 

Reste la préparation de l’équipe, le risque de contamination et les conditions climatiques. Les entraînements ont repris depuis une grosse semaine pour toutes les équipes, il reste 7 jours pour être prêt. Le premier match contre les Watducks se déroulera à l’Orée le dimanche 22 novembre. Des matchs amicaux sont programmés également. Les organismes doivent encaisser les difficultés de cette reprise, le staff met tout en œuvre pour y arriver. Les nouvelles directives de la fédération stipulent qu’un match sera remis si une équipe a 3 joueurs infectés (protocole strict et vérifié). Le gel peut également fausser les débats. Tous ces paramètres risquent de compliquer le calendrier du premier tour qui doit être impérativement clôturé le 15 décembre. Les malheureuses équipes ayant 6 ou 7 matchs à jouer ont du pain sur la planche.

 

Xavier De Greve (T1) « Aucune équipe ne sera vraiment prête, on va essayer de s’entraîner un maximum tout en faisant attention aux blessures et attention à la surcharge. Ne pas faire les fous en faisant n’importe quoi. Il faut contrôler les différents entraînements mais le but est d’être prêt le plutôt possible pour jouer simplement. Ce ne seront pas à mon avis de grands matchs au niveau technique, il y aura des déchets avec les soucis du manque d’entraînement. Une semaine et demi pour reprendre, c’est très peu. Il y aura aussi deux matchs amicaux avant le reprise, c’est déjà ça. J’essaie d’élargir le noyau, je prends les jeunes avec moi à tous les entraînements pour être prêt en cas de… cas de Covid! Si on veut être considérés comme des professionnels comme au football, il faut assumer comme le football. Si on a des cas de Covid, il faudra faire confiance aux plus jeunes à ce moment-là. Je compte sur le sérieux de mes joueurs pour garder leurs distances avec un maximum de personnes. On va prendre match par match et essayer de rester dans le top 3 pour être plus à l’aise. Cela joue aussi sur les poules du deuxième tour. Si on est dans les 3 premiers, on tombera dans une meilleure poule. Le principal, c’est clairement match par match pour commencer, essayer de voir et faire un premier bilan après le premier match, savoir si on est prêt ou pas à battre tout le monde. »

 

Philippe Simar (Capitaine des Bleus) « Pour les entraînements, toutes les équipes sont sur le même pied. On a tous eu le même temps pour s’entraîner, tous eu trop peu de temps. On a eu trois semaines d’arrêt. Deux semaines d’entraînement pour des équipes comme nous c’est suffisant, il faut faire avec, c’est comme ça ou on ne reprend jamais. On sait pourquoi on veut terminer ce premier tour rapidement. C’est au cas où il y aurait une troisième vague, la règle dit qu’on pourrait alors reprendre le classement de ce premier tour pour déterminer une place EHL. Notre but ne serait plus alors le top 8 mais le top 2 qui nous assurerait cette place EHL ».

 

Calendrier.
Dimanche 22 novembre > 15h30 > Orée – Watducks
Samedi 28 novembre > 15h30 > Orée – Gantoise
Dimanche 29 novembre > 15h30 > Beerschot – Orée
Dimanche 06 décembre > 15h30 > Orée – Dragons
Dimanche 13 décembre > 15h30 > Orée – Daring