Belgian National Orchestra Une saison 20-21 ambitieuse et rythmée

Le Belgian National Orchestra a concocté une saison 2020-2021 ambitieuse, placée sous le signe du rythme et qui verra des artistes de renom international interpréter les plus grandes œuvres du répertoire. Covid-19 oblige, l’orchestre adaptera cette affiche exceptionnelle aux besoins dictés par l’évolution de la pandémie. Pour le début de la saison, Emmanuel Ax, Thomas Hampson et Truls Mørk seront au rendez-vous !

Le 7 juin prochain, le Belgian National Orchestra lancera sa programmation 2020-2021 par un clip vidéo sur son site Web, la salle Henry Le Bœuf de BOZAR, sa résidence permanente, étant fermée jusqu’à nouvel ordre. Avec sa thématique générale intitulée « RHYTHM », la saison prochaine propose d’apporter un contrepoint artistique à la cadence trépidante de notre vie quotidienne.

Parmi les temps forts figurent des œuvres telles que la Symphonie n° 6 (24.01.21) et la Symphonie n° 4 (11.06.21) de Mahler, les Symphonies d’instruments à vent de Stravinsky ou encore la Musique pour cordes, percussion et célestade Bartók (04.12.20). La programmation fait également la part belle au répertoire d’inspiration populaire et jazz, avec notamment le Concerto pour piano de Gershwin (11.12.20) et la Symphonie n° 6 de Dvořak (12.03.21). Cette dernière œuvre sera interprétée lors d’un concert commémorant le centenaire du droit de vote des femmes en Belgique, avec en vedette plusieurs musiciennes belges : la soprano Sophie Karthäuser, la clarinettiste Annelien Van Wauwe et Jacqueline Fontyn, dont la composition Au fil des siècles sera présentée en première belge. La compositrice russo-tartare Sofia Gubaidulina sera également à l’affiche avec son Fairytale Poem, lors d’un concert avec le guitariste virtuose Miloš Karadaglić (25.04.21).

En raison de la crise du covid-19, la programmation initiale devra s’adapter aux mesures sanitaires en vigueur à la date des différents concerts. La salle Henry Le Bœuf permet d’accueillir le public dans des conditions optimales : la jauge pourra être ramenée à 700 personnes afin de respecter la distanciation sociale et, pour éviter les concentrations de spectateurs, le nombre d’accès à la salle sera augmenté et les spectacles pourront avoir lieu sans entracte. La limitation de l’effectif sur scène à une soixantaine de musiciens aura également un impact sur la programmation.

Dans ces conditions, la plupart des concerts de début de saison pourront avoir lieu comme prévu ou en version légèrement écourtée. Le Belgian National Orchestra donnera donc le programme avec Timothy Chooi, lauréat du Concours Reine Élisabeth 2019, dans le Concerto pour violon et orchestre de Tchaïkovski, suivi du Concerto pour orchestre de Bartók (11.09). Les 25 et 27.09, l’orchestre donnera la Symphonie des timbales de Haydn et accompagnera Truls Mørk dans le Concerto pour violoncelle de Schumann. Le 09.10, le baryton américain Thomas Hampson interprétera les Rückert-Lieder de Mahler lors d’un programme proposant aussi la Symphonie n° 3 de Beethoven. Les 14 et 15.11, le Belgian National Orchestra jouera le Concerto pour piano et orchestre n° 1de Beethoven avec le pianiste américain Emanuel Ax, ainsi que la Symphonie n° 2 de Schumann.

Il est encore trop tôt pour prévoir les adaptations qui s’imposeront à la programmation. Pour certaines œuvres, une exécution à effectif réduit est exclue. C’est le cas de la mégalomane Sixième symphonie de Mahler (24.01.21) ou encore de la Symphonie n° 6 de Dvořak (12.03), deux concerts dirigés par le directeur musical Hugh Wolff. Toutefois, il est d’ores et déjà envisagé de donner ces œuvres en plaçant l’orchestre (augmenté de musiciens de la Monnaie pour le premier) dans la salle et le public (restreint aux abonnés) sur la scène. De quoi donner à ces concerts un cachet événementiel inoubliable…

En collaboration avec Bozar, nous veillons à ce que tous les clients soient informés des éventuels changements en temps utile. Les billets pourront être échangés.

INFOS PRATIQUES

Palais des Beaux-Arts, Rue Ravenstein 23, 1000 Bruxelles