Berchem-Sainte-Agathe introduit les chèques commerces dans le cadre d’un projet de relance durable de son tissu économique local

Ce lundi 21 septembre 2020, les élus du Conseil communal de Berchem-Sainte-Agathe ont approuvé un projet ambitieux et novateur visant à soutenir concrètement les commerces de proximité et l’économie locale berchemoise.

 

L’administration communale a en effet choisi de transformer l’ensemble de ses primes communales en chèques commerces.

 

« C’est un montant de plus de 80.000€ qui sera ainsi injecté dans le commerce local. En outre, ce montant s’ajoute au fait que les petits commerces berchemois sont exonérés de taxe. Et le coût du système sera intégralement pris en charge par la commune. Un beau geste pour les commerçants et le secteur Horeca touchés par les mesures sanitaires dues au Covid-19 », souligne le Bourgmestre, Christian Lamouline.

 

Concrètement, à partir du 1er octobre 2020, le citoyen bénéficiaire d’une prime octroyée par la Commune recevra un chèque commerces du même montant à dépenser auprès des commerçants et autres prestataires de services berchemois participant au projet.

 

Les entreprises participantes seront reconnaissables par un sticker apposé sur leur vitrine et un visuel sur leur comptoir, muni d’un QR code, faisant office d’identifiant du commerçant/prestataire partenaire. Le chèque commerces se présentera sous la forme d’un QR code – au format électronique ou papier -, que le client pourra aller présenter auprès du commerçant ou du prestataire pour effectuer la dépense. Une plateforme internet ainsi qu’une application mobile permettront de gérer les transactions entre l’utilisateur et le partenaire. Un système rapide et convivial, permettant de payer ses achats aisément grâce à son smartphone.

 

« Par ce projet, nous engageons les citoyens à consommer dans les commerces de leur quartier et à soutenir leur activité, essentielle à la vie communale. C’est un investissement « durable » à double titre. D’une part, ces primes converties en chèques commerces sont délivrées chaque année par la Commune. Et d’autre part, les commerçants et prestataires auront le choix d’échanger les chèques dépensés chez eux soit en euros soit en Zinne – la monnaie régionale bruxelloise – pour démarrer ainsi un vrai projet d’économie relocalisée », souligne Thibault Wauthier, Échevin du commerce.

 

Une vingtaine de commerçants ont déjà annoncé vouloir faire partie du projet et adhérer au réseau.

Ceux-ci devront être en ordre avec l’ensemble des législations régissant son activité (fiscales, sociales, environnementales et urbanistiques). Les surfaces sur lesquelles l’activité commerciale est organisée ne pourront pas dépasser 500m² pour un commerce de détail et 75m² pour un bureau.

 

« Enfin pour encourager une économie de qualité et plus soutenable pour notre planète, dès l’année prochaine, les commerces et indépendants adhérents qui valorisent leur savoir-faire artisan ou investissent dans le développement durable pourront prétendre à une conversion plus avantageuse de leurs chèques commerces encaissés. Ils recevront un bonus de 10% » complète Thibault Wauthier, Échevin des commerces.

 

« Avec les chèques commerces, la commune Berchem-Sainte-Agathe renforce son tissu commercial et participe au développement économique sur son territoire. Cela permet d’accroître la mixité des fonctions : emploi, vie de quartiers, durabilité et proximité dans l’intérêt de tous les Berchemois », ajoute Yonnec Polet, Échevin du développement économique.

 

« Une belle occasion pour les entreprises de se distinguer et de s’identifier comme commerces ou prestataires qualitatifs de proximité et d’encourager les Berchemois à acheter local », termine Christian Lamouline