Brussels Biennale of Modern Architecture Reliving Modern Isms 15 > 31.10.2020

Communiqué de presse 15.09.2020

La Brussels Biennale of Modern Architecture (BBMA) en est à sa quatrième édition. Comme pour les éditions précédentes, l’événement met à l’honneur l’architecture bruxelloise de la période 1918-1972, cette année sous le titre Reliving Modern Isms. Les samedis 17, 24 et 31 octobre, le public pourra découvrir d’uniques bâtiments modernistes et de l’après-guerre. Quatre projections de films gratuites et un débat avec de nombreux experts seront proposés en semaine. Les mesures d’hygiène et de distanciation sociale en vigueur s’appliquent à l’intégralité de l’événement.

Afin de mettre en valeur le patrimoine architectural bruxellois de l’entre-deux-guerres et de l’après-guerre, assez méconnu et pas toujours apprécié à sa juste valeur, Korei Guided Tours organise la Brussels Biennale of Modern Architecture avec de nombreux partenaires. Le thème de cette édition, Reliving Modern Isms, aborde les questionnements actuels quant à la meilleure façon de traiter le patrimoine du XXe siècle. Certains bâtiments ont été habilement rénovés, mais il y en a encore qui ne répondent pas aux normes contemporaines de confort et de durabilité. Ce ne sont là que quelques-uns des aspects sur lesquels la BBMA souhaite attirer l’attention.

Les samedis 17, 24 et 31 octobre, le public pourra découvrir chaque jour une dizaine de bâtiments, des visites guidées étant assurées en français, en néerlandais et en anglais. En tout, une trentaine d’immeubles (maisons, églises, immeubles de bureaux) de Willy Van Der Meeren, Renaat Braem et Marc Dessauvage, parmi d’autres architectes, seront ainsi ouverts au public. Les visiteurs se trouveront en immersion totale : des guides experts évoqueront le cadre socioculturel, tandis que les habitants actuels partageront des anecdotes personnelles.

Les mardis et jeudis, la BBMA organisera des projections de films gratuites et une soirée débat. Les documentaires montreront comment l’architecture s’est développée à l’international pendant cette période. Dans (Allez à Bahia, lui avait dit Lina), Aldo van Eyck découvre l’architecture de Lina Bo Bardi au Brésil ; le documentaire Harry Seidler Modernist présente l’un des plus grands architectes modernistes australiens ; L’Église Notre-Dame de Royan est un documentaire français sur cette église de l’après-guerre ; enfin, plusieurs courts-métrages réalisés par Klara permettront de découvrir les maisons modernistes en Belgique.

Organisé en collaboration avec urban.brussels, le débat traitera de l’appréciation de l’architecture de l’après-guerre en Région bruxelloise et des défis qui la caractérisent. Divers spécialistes (univer­sitaires, architectes, décideurs…) débattront de cette question et expliqueront leur vision.

Les visiteurs des bâtiments, ainsi que le public du débat et des projections de films recevront une brochure présentant de nombreux joyaux architecturaux, avec l’explication de leur base théorique et/ou conceptuelle.

Le programme complet sera rendu public le 21 septembre sur www.bbma.be, où l’on pourra également réserver les billets.

La Brussels Biennale of Modern Architecture est organisée par Korei Guided Tours en collaboration avec Arkadia, Docomomo, la Faculté d’Architecture la Cambre Horta, urban.brussels et le CIVA. La BBMA s’attache à montrer la variété des styles de l’architecture moderne de l’entre-deux-guerres et de l’après-guerre, et à corriger l’image négative dont pâtit ce type d’architecture.

NFORMATIONS PRATIQUES 

Brussels Biennale of Modern Architecture
Quand :
du 15 au 31 octobre
Où : divers lieux à Bruxelles
Réservation des tickets et programme complet : à partir du 21.09 sur www.bbma.be
Visites guidées €15/€10 (resp. €10/€5 pour les -26 ans) par visite ; films et débat gratuits ; enregistrement préalable obligatoire.