Cinémathèque:Programme Septembre – Novembre

CINEMATEK, la Cinémathèque royale de Belgique, vous propose dès septembre les films muets de Jacques Feyder, une programmation EXPRMNTL et le cinéma de Kevin Jerome Everson: un regard sur un versant des États Unis que le cinéma montre trop peu.

Nouveauté pour les Jeunes Fans de Ciné, nous ajoutons une séance supplémentaire à leur attention le mercredi à 15h (avec Beetlejuice, Les Collégiennes de Beverly Hills, …), tout comme le dimanche à 15h. Pour sa 14e édition, le Festival International du Cinéma Jeune Public FILEM’ON propose une sélection originale de films regroupés autour du thème de la nature et de l’écologie.

Une offre continue d’expositions est aussi proposée ce trimestre.

À Flagey, nous vous présentons des restaurations de Fassbinder, de Kubrick, d’Akerman et de Varda.

Jacques Feyder 03.09 > 08.10

Né à Ixelles en 1885, Jacques Feyder, maître du cinéma français, est paradoxalement né Belge et mort en Suisse… et le premier européen à être invité à Hollywood. Sa carrière muette s’achève avec Le Baiser, dernier muet de Greta Garbo. Nous retraçons avec 6 autres films muets et jusqu’à ce dernier film la genèse de son cinéma. Une filmographie à l’image du parcours de cet artiste de talent, exigeant, malchanceux, et… nomade. 
L’Atlantide, film long et mélodramatique à souhait lui permet d’affirmer son savoir-faire et d’utiliser des décors naturels spectaculaires ou dramatiques. C’est le début d’une décennie partagée entre succès et échecs commerciaux, mais qui reste sans doute la plus belle période de toute sa carrière. Un des techniciens majeurs de
l’histoire du cinéma, il trouve son style à l’intérieur des contraintes de l’adaptation littéraire: Crainquebille, du prix Nobel Anatole France, Carmen, la nouvelle de Prosper Mérimée,  … Il acquiert un prestige tel qu’un voyage vers Hollywood lui est proposé, ce qu’il accepte lorsque l’insuccès et le scandale des Nouveaux messieurs en 1928 lui donnent envie de mettre de la distance entre le cinéma français et lui.

 EXPRMNTL 01.09 > 24.09.
Pour commencer, une compilation de films aussi ludiques qu’originaux, qui explorent, de la Belgique au Japon, l’essence du cinéma et n’ont d’autre sujet de représentation que la pellicule elle-même.  De son côté, l’autrichien Gustav Deutsch réorchestre  dans Film Ist. des images d’archive.
Les plus beaux courts métrages animés de Norman McLaren. Le zoom fixe de 45 minutes dans un atelier, devenu film culte du cinéma expérimental grand prix à Knokke en 1967  et source d’inspiration pour Chantal Akerman: Wavelength; suivi dans la même séance du grand prix du festival de 1974-75, Kaskara, un remarquable essai sur le cloisonnement. Également au programme, Les Hautes Solitudes de Philippe Garrel qui, en silence, offre une envoûtante lecture du visage de Jean Seberg dans ses infimes variations, en une série de plans fixes de diverses longueurs, tournés dans un noir et blanc granuleux et aux tonalités contrastées.

– Kevin Jerome Everson 01.10 >08.11.

” Que les personnes dans mes films soient Noirs est à la fois intentionnel et circonstanciel. Quand je regarde à travers le viseur, je sais que ces gens ont une une histoire différente de celle des personnes d’origine européenne, et pour moi, cela fait partie de la trame de fond. C’est l’histoire de « comment suis-je arrivé ici ? » , de la migration des Noirs, et cela m’importe beaucoup. Il ne s’agit pas du tout d’un geste politique. C’est le geste de quelqu’un d’autre, pas le mien..”  
Workers Leaving the Job Site fait référence au premier film des frères Lumière. Il est remarquable que le cinéma ait commencé par rendre visible des « hommes et des femmes invisibles », les travailleurs en coulisse. 
Ears, Nose and Throat est inspiré de l’assassinat de son fils et Erie jette un regard sur la vie des communautés noires dans les environs de Lake Erie, organisé comme une composition structurelle; un portrait des bureaux de vote à Charlottesville, en Virginie, peut se laisser regarder comme un film à clignotement ou film « flicker » (Tonsler Park); une démonstration de produits de consommation fabriqués à Mansfield dans l’Ohio prend l’allure d’un tableau de Kerry James Marshall (Westinghouse).

En complément à ce programme:

Oh, Weary Rivers
Conçu en résonance et en dissonance avec la tradition documentaire, les mouvements ouvriers et la collectivité, et composé par Terri Francis, directrice du Black Film Center / Archive à l’Indiana University Bloomington, une exploration de la représentation des Noirs dans trois films réalisés par des cinéastes français.
10.11> 28.11

Vous retrouverez également les rendez-vous habituels pour Halloween et les collaborations avec Offscreen et Pink Screens.

Expositions temporaires (Entrée libre pendant les heures d’ouverture de CINEMATEK)

–  ‘The Wandering Light’ – Floris Vanhoof > 04.10

Floris Vanhoof, lauréat du Young Belgian Art Prize en 2015 est connu pour ses performances ou installations qui mêlent son, image et lumière. Venez découvrir plusieurs installations en écho avec nos collections muséales dont un zootrope bricolé par l’artiste : “À une époque où les informations se succèdent à un rythme effréné, s’immobiliser devant l’archéologie des médias est une affaire pertinente. Je suis impatient d’ajouter aux vitrines de la collection permanente des éléments de ma propre collection de fossiles pour essayer ainsi d’approcher la préhistoire du cinéma dans la perspective de notre propre préhistoire..”  – La page presse de l’artiste

– 10.10.2020 > 24.10.2020: THEATRUM OPTICUM REVIVED – ERIC DE KUYPER. 
Theatrum Opticum Revived réunit un quatuor de Peeping Boxes d’Eric de Kuyper, écrivain belge, cinéaste expérimental et critique d’art, ceci pour la première fois en 25 ans. Ces boîtes optiques ont été récemment restaurées, avec des versions numérisées des vidéos qu’elles contiennent. Eric de Kuyper présentera le projet et ses films au public le 10.10. Plus d’info: page 42.

– 13.11.2020 > 04.01.2021: Fernand Schirren
À la fois compositeur, musicien et professeur de rythme essentiel chez Béjart ou Anne Teresa de Keersmaeker, Fernand Schirren, fils du peintre fauve belge Ferdinand Schirren, a été le principal pianiste accompagnateur des films muets à CINEMATEK depuis la création du Musée du Cinéma en 1962 jusqu’à 1982, date à laquelle il forme l’équipe de pianistes des projections quotidiennes à venir. À leur intention, il écrit de sa plume un manuel d’instruction. Récemment retrouvé, ce document inédit, reflétant à la fois la truculence et la sagesse du personnage sera au centre de cette exposition et sera édité pour la première fois. . Plus d’info: page 44.

Depuis 20 ans le  BAFF, Brussels Art Film Festival, éclaire également cet espace entre le cinéma et l’art. En prélude du festival annuel, ces 20 ans seront résumés en 10 films.

Flagey

À partir du 9 septembre, nous reprendrons également notre programmation à Flagey, ceci du mercredi au dimanche.

Grâce au travail de restauration numérique des films de Chantal Akerman entrepris par CINEMATEK dès 2014, les professionnels et cinéphiles du monde entier ont pu découvrir ou redécouvrir son œuvre.
En 2019, les films de la réalisatrice ont été les films les plus demandés du catalogue de la Cinémathèque royale de Belgique. Ces restaurations ont fait le tour du monde en passant par Toronto (Toronto International Film Festival, novembre 2019) ou encore Madrid (Filmoteca Espanola, décembre 2019).

Jeanne Dielman, 23, quai du Commerce, 1080 Bruxelles est actuellement le titre le plus regardé de l’offre de films restaurés par CINEMATEK disponibles sur les plateformes VàD : Avila FilmCinema chez vous et  Sooner.

Marylin Watelet ( collaboratrice de Chantal Akerman) est disponible pour des entretiens dès le 01.09.2020.
Soyez également les bienvenus à la vision de presse le 27.08 à 10h .

Pendant le confinement, des articles traitant du film ont été publiés dans Le SoirSenses of Cinema et dans notre brochure d’été.

CINEMATEK propose à Flagey cet automne une sélection plus large de films restaurés comme Eyes Wide Shut (Kubrick), Le Bonheur (Varda) et Querrelle (Fassbinder).

Pour un sujet plus vaste sur les restaurations de CINEMATEK signalons aussi notre restauration numérique de  Dorothy Vernon of Haddon Hall (Marshall Neilan, 1924, avec Mary Pickford) qui sera montrée à CINEMATEK en première le 07.10.

–  Rainer Werner Fassbinder  09.09 > 29.11
R.W. Fassbinder aurait eu 75 ans en juin 2020. Scénariste, dialoguiste, réalisateur, monteur, parfois acteur, de ses films: c’est un auteur au plein sens du terme, qui revendique hautement la responsabilité de ses choix. Nous montrons en version restaurée le dernier film du cinéaste, Querelle: le port de Brest de Jean Genet et son univers nébuleux et mortifère, transposés par Fassbinder dans un décor stylisé et fantasmé.

Maîtres du cinéma italien 01.11 > 29.11
De la fin de la seconde guerre mondiale aux années 1970, du néo-réalisme à la comédie et aux grandes signatures du cinéma d’auteur, l’art filmique transalpin a connu ses « trente glorieuses ». Artisans du cinéma populaire ou de recherche, ses grands noms résonnent à jamais comme des références internationales: Rossellini, Comencini, Visconti,…

FLAGEY: Sorties Nationales
– 16.09 > 28.10 Rebecca Daly, Good Favour − Irelande 2017 > pdf p. 83
– 30.09 > 18.10  Paule Muxel, Bertrand de Solliers, Qu’est-ce que je fais là? – Belgique 2019  > pdf p. 85
– 05.11 > 29.11 Nimetulla Parlaku, Le Lion belge – Nimetulla Parlaku, Belgique 2020 > pdf p.84

Brochure complète en pdf

Le nouveau programma sera communiqué au public le 26.08.2020, date du début de la prévente.