Colruyt commercialise des avocats dotés d’une seconde peau

Colruyt Group démarre dès aujourd’hui la commercialisation d’avocats enveloppés dans une fine couche de protection invisible et végétale. L’idée est de prolonger la durée de vie des avocats.

La technologie dont nous vous parlons est développée par l’entreprise Apeel Sciences et a déjà été commercialisée l’été dernier par le distributeur Migros, en Suisse. Colruyt Group est le premier distributeur a développé cette innovation en Belgique, dès aujourd’hui via ses magasins Colruyt Meilleurs Prix (les avocats concernés sont estampillés d’un autocollant Apeel). Il s’agit en fait d’une fine couche de protection, invisible et végétale, qui maintient l’humidité à l’intérieur et l’oxygène à l’extérieur du fruit. Le but est de prolonger la durée de vie du produit. Dans le cas des avocats, Colruyt assure que l’avocat aura une durée de vie deux fois plus longue, ce qui permet d’une certaine manière de réduire le gaspillage alimentaire. Colruyt Group est dès lors le premier distributeur en Belgique à utiliser une telle technologie pour prolonger la durée de conservation d’un produit. Cette pellicule est composée de peau, de pépins et de pulpe de fruits et est incolore,  inodore et sans goût. Fabriquée à partir de composants présents dans tous les fruits et légumes, elle serait donc sans danger pour le consommateur.

D’autres fruits et légumes envisagés à l’avenir

Colruyt Group assure par ailleurs que cette innovation pourrait être appliquée sur d’autres fruits et légumes. “Notre département R&D&I est activement en quête de technologies et d’innovations qui exercent une influence positive sur la durée de conservation et la qualité de nos produits”, souligne Jan Schockaert, chef de département Achat fruits. “Selon les tests que nous avons effectués, un avocat arrivé à maturité recouvert d’une “seconde peau” reste savoureux pendant une semaine supplémentaire. Leur durée de conservation étant prolongée, les avocats finiront moins souvent à la poubelle.” A noter que Corluyt n’a pas révélé le cout de la mise en place d’une telle innovation

Source:gondola.be