De quoi la direction de Makro a-t-elle peur ?

Devant le refus de la direction de Makro d’entamer des négociations pour encadrer ses nouvelles mesures et sa nouvelle organisation.

Puisque la direction s’oppose à une demande de conciliation qui aurait pu objectivement rapprocher les points de vue en commission paritaire.

Puisque la direction s’obstine à vouloir réunir un conseil d’entreprise extraordinaire qui est le lieu d’information et de consultation, Pas de négociation.

Les syndicats en front commun ont informé qu’ils déclinaient l’invitation pour ce 22 octobre.

Les syndicats ne comprennent la logique qui anime la direction dans une stratégie de confrontation
Les syndicats regrettent cette attitude qui est contreproductive tant pour l’entreprise que pour les travailleurs, et évidemment pour les clients qu’on privera d’un service de qualité.

Les syndicats en appellent à plus de maturité dans le chef de la direction de Makro