DÉCOUVREZ LES PERLES DE LA MEUSE FRANÇAISE À VÉLO EN CHOISISSANT VOTRE ÉTAPE SELON VOS GOÛTS.

Pour percer les secrets des territoires français que traverse la Meuse, enfourchez votre bicyclette et partez pour un road trip de 11 jours à travers le Grand-Est ! “La Meuse à Vélo” est un itinéraire cyclable EuroVelo de 900km, constitué à la fois de voies vertes sécurisées dédiées aux cyclistes et de voies partagées, sur des routes secondaires peu fréquentées. Zoom sur nos cinq étapes favorites de l’année.

Etape 1 : bond dans l’histoire de Langres à Montigny-le-Roi

 

Premiers coups de pédales à Langres, commune de la Haute-Marne, aux portes de la Champagne et de la Bourgogne. Son architecture témoigne de siècles d’histoire, de l’époque gallo-romaine jusqu’au 19e siècle et est également marquée par le 18e siècle grâce à son célèbre “enfant du pays” : Denis Diderot, figure emblématique du Siècle des Lumières. Pour en découvrir plus, rendez-vous à la Maison des Lumières Denis Diderot, seul musée de France dédié aux Siècles des Lumières. Une première étape tout en histoire à clore par une savoureuse tranche de fromage de Langres (AOP 1991) avant de reprendre la route jusqu’à Montigny.

Etape 2 : bienvenue dans les Vosges !

Après deux jours et 75 km à arpenter des routes champêtres depuis Langres jusque Bourmont, vous voilà prêt à entamer votre périple dans les Vosges. Le troisième jour du parcours se démarque par ses paysages (et ascensions) à couper le souffle, composés de plusieurs sites naturels tels que la pelouse de calcaire de Circourt-sur-Mouzon et le plateau de Beauregard à Maxey-sur-Meuse. Profitez d’une faune et d’une flore exceptionnelle avant de vous arrêter à Neufchâteau pour une nouvelle étape culturelle. Distinguée par le label 100 Plus Beaux Détours de France, la ville de Neufchâteau abrite des monuments incontournables comme la chapelle Wiriot de l’église Saint-Christophe ou son théâtre à l’italienne construit dans un ancien couvent.

Etape 3 : les douceurs de Saint-Mihiel

Hier à Vaucouleurs, aujourd’hui en direction de Saint-Mihiel, faites des arrêts réguliers sur les pittoresques routes que composent la vallée de la Meuse ! Partez notamment à la découverte de Commercy et son Château, ville de prédilection de Marcel Proust et où la célèbre madeleine a été inventée. Après un passage par des voies vertes, des petites routes et une importante ascension, vous voilà arrivé à Saint-Mihiel, première Petite Cité de Caractère ® de la Meuse. En guise de récompense, faites une halte à la boulangerie-pâtisserie Mageot pour y goûter les rochers et croquets de Saint-Mihiel et profitez du patrimoine resté intact de la ville qui a vu naître le célèbre sculpteur de la Renaissance Ligier Richier.

Etape 4 : de Verdun à Stenay

Pour sortir de Verdun (que vous aurez visitée la veille, lors de la 6e étape), empruntez la voie verte jusqu’à Samogneux en direction de Stenay. En chemin, d’époustouflants arrêts sont à prévoir : le village de Cumières le Mort-Homme, puis la visite du Centre Culturel Ipoustéguy, abritant la plus importante collection d’œuvres du peintre et sculpteur Jean Ipoustéguy, dans le village de Dun-sur-Meuse. Dernier stop avant votre arrivée à Stenay, la visite de l’Église Notre Dame de l’Assomption, construite au 11e siècle. A Stenay, c’est au musée de la Bière que cela se passe : découvrez une exposition de 2500 m² qui retrace l’histoire de la bière, de ses origines à nos jours. Dégustation (méritée !) de trois bières locales à la fin de la visite.

Etape 5 : la dernière, à la frontière belge

Après 120 km de paysages bucoliques parcourus ces trois derniers jours, votre dernière étape débute dans la ville de Revin. Profitez d’une longue balade en bord de Meuse jusqu’à Fumay et repartez en direction de Hierges, cité médiévale marquée par ses maisons en pierres bleues et toits d’ardoise. Respirez un bon coup, puis remontez sur votre vélo une dernière fois, direction Givet, elle encore classée dans les 100 Plus beaux détours de France. Ici, passage obligé par Charlemont, aussi appelée la Citadelle de Givet qui surplombe la Meuse et sa vallée. En vous rendant vers la Tour Grégoire, partez à la recherche d’une tarte au sucre ardennaise, ou “galette au suc” pour les locaux, et terminez ce périple de 11 jours par une succulente douceur.

Pour plus d’informations : http://www.francenews.be

Christian Van den Hende