Des célébrités du monde du cinéma se lancent dans la confiture

Stéphane de Groodt et d’autres personnalités du monde du cinéma lancent une gamme de confiture qui sera disponible dès le 5 juin sur le e-shop de Pierre Marcolini. Les bénéfices de la dite gamme baptisée Confinure, en clin d’œil au confinement, seront reversés à l’association ‘Rêve de Cinéma’.

Dans quelques jours seulement, la gamme de confitures Confinure, élaborée par Pierre Marcolini au sein de son atelier à Bruxelles, sera disponible sur le site du chocolatier et les livraisons seront assurées dès la fin de ce mois de juin. Ces dizaines de recettes artisanales, faites à base d’ingrédients bio, sont associées à diverses personnalités du monde du cinéma telles que : Claude Lelouch (Confinure de Reine Claude), Dany Boon (Confinure de Rhubarbe que lui préparait sa maman), Stéphane De Groodt (Confinure de Cerises), Virginie Efira (Confinure de Figues) ou encore Diane Kruger (Confinure de Mangues).

Stéphane de Groodt témoigne
« Sollicité comme d’autres acteurs et actrices à témoigner de la période de confinement, ou à participer à l’une ou l’autre initiative liée au Covid, j’ai décliné nombre d’entre elles car au sein du débat souvent contradictoire, je n’avais tout simplement pas d’avis pertinent à donner ou de rôle efficace à jouer pour le bien commun. J’estime par ailleurs qu’avoir raison aujourd’hui, au sens noble du terme, c’est précisément n’avoir pas d’avis tant les choses nous échappent et l’information se désinforme d’elle-même. Alors, afin de contenir un peu de ces jours qui s’écoulent, et d’éviter qu’ils ne coulent au fond de ce mauvais roman fleuve, j’ai eu envie d’apporter malgré tout ma contribution à l’effort collectif. En ces jours de déconfinement pour la plupart d’entre nous, il y a ces enfants malades ou handicapés qui poursuivront le leur sans espoir de véritable retour à la vie normale. Enfermés à l’année dans leur chambre d’hôpital, ils doivent leur sourire à leur famille et leurs amis, mais aussi à la grâce de ces soignants et soignantes qui s’affairent à leur chevet. C’est à ces enfants que je pense lorsque je m’apprête à lancer cette gamme de confiture, de Confinure donc… et particulièrement à l’association ‘Rêve de Cinéma’ qui sera la bénéficiaire de ce projet. Leur action a pour but d’amener le cinéma à l’hôpital puisque que l’inverse n’est malheureusement pas possible. Des films sont projetés, des acteurs et actrices, des réalisateurs, des producteurs sont sollicités pour présenter telle ou telle œuvre auprès de ces jeunes malades qui oublient leur condition l’espace de quelques heures magiques. Enfance et confiture, confinement et Confinure, ces deux aspects se marient parfaitement pour cette cause soutenue par les personnalités du cinéma qui ont accepté généreusement de rejoindre cette aventure en y associant leur image. »
Source:gondola.be