Des culottes dans l’algorithme, c’est normal Brigitte ?

Voilà la rentrée. Une rentrée qui ne sera pas comme les autres parce que tout ce qui nous tourmente et nous empêche depuis six mois n’est pas près de s’éclaircir. Si l’on peut comprendre que la population respecte de moins en moins les mesures sanitaires et liberticides tant leur justification manque d’intelligence et leur imposition de cohérence, la Maison du Livre mettra tout en œuvre pour que ses expositions, ses ateliers, ses stages et ses rencontres vous accueillent dans des conditions propices au bien-être et à la libre expression de chacune et de chacun.

Cette rentrée ne sera pas comme les autres parce que dès le mois de mars nous avons dit avec d’autres que nous ne voulions pas d’un retour à la normale. Il s’agit au contraire de remettre en question toutes ces normes qui ne sont plus en phase avec l’évolution du monde et qui nous ont conduits dans ces impasses dont nous ne voyons pas l’issue. Ce mois de septembre, n’est-il pas temps de ne rentrer nulle part et de sortir partout. À commencer ce dimanche 13 à 13h, gare centrale, pour la grande manifestation de la Santé en lutte.


LES CENT CULOTTES

Dans le cadre du Parcours d’Arstistes de Saint-Gilles, venez découvrir le résultat du projet artistique participatif initié par Valérie Provost. “Culottes parlottes”, c’est son nom, a fait l’objet d’une première exposition d’une soixantaine de pièces en 2019 chez Pierre Papier Ciseaux. Chaque pièce exposée a touché par sa poésie, son humour ou sa revendication. D’emblée, les thèmes abordés librement furent d’une incroyable variété : amour, sexualité, violence (y compris féminicides), handicap, menstruations, mutilations génitales féminines, genre/non-genre, abus, prostitution, environnement, enfance, maladie, plaisir… Certaines pièces, à première vue moins « revendicatrices », témoignent d’une « force esthétique » manifeste.

Forte de cette première expérience, Valérie Provost a poursuivi ses ateliers et ses appels à contribution pour aboutir au résultat que nous exposerons du 26 septembre au 4 octobre.

Retrouvez toutes les informations pratiques sur notre site.


LITTÉRATURE ET NUMÉRIQUE

Cinq installations qui allient poésie, littérature et numérique, pour se laisser transporter, s’interroger et envisager d’autres possibles. C’est ce à quoi nous vous invitons dans cette exposition d’oeuvres de Maxime Coton, Yoan Robin et le groupe Algolit. Toutes mêlent réalité virtuelle, algorithmes et littérature pour raconter le monde autrement.

Plusieurs rencontres sont prévues au sein de l’exposition afin de pousser la réflexion et d’alimenter le débat autour de la place du numérique dans la narration et d’interroger les démarches respectives des différents artistes.

Horaires et informations complémentaires sur notre site


ATELIERS ET STAGES

Art textile

Atelier d’expression et de créativité en art textile mené par Valérie Provost. Chacun.e créera une oeuvre originale qui pourra être intégrée dans l’exposition “Les 100 culottes” le dimanche 4 octobre lors du finissage.

Informations pratiques

Le journal d’une culotte

A travers le micro-récit et l’illustration, il s’agira de créer une histoire courte relatant une anectode ou une impression liée à une culotte. L’atelier aboutira a l’édition d’un fanzine proposé aux visteur.euses de l’exposition “Les 100 culottes”.

Informations pratiques