Disparition de la momie Rascar Capac du Musée Art & Histoire ?

Froncement de sourcils ce mardi 7 juillet au Musée Art & Histoire dans le Parc du Cinquantenaire : le parc animalier Pairi Daiza vient d’annoncer sur Facebook qu’il expose la ‘véritable momie de Rascar Capac’. Au Parc du Cinquantenaire c’est l’étonnement, car cette momie est exposée depuis des lustres au Musée Art & Histoire.

Pour Rascar Capac, l’un des personnages principaux de l’album ‘Les sept boules de cristal’ des aventures de Tintin, Hergé s’inspira d’une momie péruvienne des collections du Musée Art & Histoire. Outre cette momie, d’autres objets du musée figurent également dans les albums de Tintin. Le plus connu est probablement la statue Chimú qui servit de modèle à Hergé pour le fétiche de “L’oreille cassée” dans l’album éponyme, mais le Shiva dansant dans “Les cigares du pharaon” et le lit chinois dans “Le lotus bleu” furent également des objets dont Hergé s’inspira à Bruxelles pour ses albums de Tintin.

L’affirmation de Pairi Daiza selon laquelle ils détiennent la ‘vraie’ momie de Rascar Capac n’est pas nouvelle. Tous les deux ou trois ans, le parc animalier refait la même allégation et le musée s’efforce chaque fois à nouveau à réfuter les faits.

“Bien sûr, nous comprenons que Pairi Daizi souhaite attirer le plus grand nombre de personnes possible dans son beau parc. Mais nous continuerons à les inciter à le faire par des faits avérés et non en prétendant détenir chez eux des objets que l’on peut découvrir ou voir ailleurs. Nous n’attirons pas les visiteurs en leur promettant des pandas, nous espérons de la même manière que Pairi Daiza cesse de prétendre pouvoir montrer la momie de Rascar Capac”, déclare Alexandra De Poorter, directrice générale ad interim des Musées Royaux d’Art et d’Histoire.

Le Musée Art & Histoire fait partie du groupe muséal des ‘Musées Royaux d’Art et d’Histoire’. Le musée a rouvert ses portes au public le 30 juin dernier avec un parcours de visite adapté aux mesures corona.