Jupiler Pro League

  • RÉTRO: 29 mars 2010, une journée noire pour Anderlecht
    le 29 mars 2020 à 14 h 29 min

    Nous sommes privés de football depuis plusieurs semaines en raison de la pandémie de coronavirus, mais il y a dix ans jour pour jour, le 29 mars 2010, un joueur d'Anderlecht s'était vu signifier qu'il ne pourrait plus jamais jouer au plus haut niveau...Nicolas Frutos fut l'un des attaquants les plus décisifs de l'histoire d'Anderlecht, mais à 28 ans, l'Argentin dut mettre un terme prématuré à sa carrière professionnelle en raison de blessures à répétition. Voici comment la nouvelle fut annoncée sur jupilerproleague.be le lundi 29 mars 2010:Nicolas Frutos ne portera plus le maillot d'Anderlecht. L'attaquant a regagné l'Argentine et ne reviendra plus en Belgique. Les deux parties ont mis fin à leur collaboration, a annoncé Herman Van Holsbeeck. "C'est un de mes moments les plus pénibles en tant que manager", a déclaré Herman Van Holsbeeck, le manager du Sporting. "C'est une journée noire pour le Sporting d'Anderlecht, mais c'est surtout tragique pour le joueur". Arrivé à Anderlecht en 2005 en provenance d'Independiente, Nicolas Frutos a vu sa carrière hachée par de nombreuses blessures, notamment aux tendons d'Achille. Il fut opéré au début de l'année 2009 ne parvenant jamais à vraiment récupérer totalement. Anderlecht avait mis 2,5 millions d'euros sur la table pour acquérir les services de ce grand attaquant (1m94). disponible pour la deuxième partie de saison en 2005, Nicolas Frutos aura inscrit - toutes compétitions confondues - 52 buts en 94 rencontres (dont 40 en championnat de Belgique pour 69 matches), mais ses blessures l'auront forcé à faire l'impasse sur 109 rencontres. Sa meilleure période en Belgique aura été lors de la saison 2006-2007 où il a pu inscrire 14 buts en championnat en 24 rencontres. Cette saison, Nicolas Frutos avait inscrit 3 buts en 10 rencontres pour le Sporting d'Anderlecht. Il avait encore un contrat avec la maison mauve jusqu'au terme de la saison 2012. Il a joué son dernier match avec le Sporting le 6 février dernier contre St-Trond.COMMENT FRUTOS A-T-IL ENSUITE REBONDIIl fut pas question d'adieu, mais bien d'un au revoir. Frutos est parti officier en qualité d'entraîneur en Argentine et au Paraguay, avant de faire son retour à Anderlecht en novembre 2015 dans le rôle d'entraîneur des Espoirs. Il occupa ensuite également les fonctions de 'performance manager' et de T3. Suite au limogeage de René Weiler en septembre 2017, Frutos fut même catapulté entraîneur principal par intérim. L'espace de 4 matchs. L'intronisation de Hein Vanhaezebrouck fut alors synonyme de divorce entre Frutos et Anderlecht.En janvier 2019, Frutos fut alors nommé directeur technique et entraîneur de San Luis de Quillota, en division 2 chilienne. Mais sans succès, la collaboration ayant été arrêtée après quelques rencontres. Depuis le passage de Frutos, San Luis a encore remercié quatre autres entraîneurs en un an à peine.Jouer au football au plus haut niveau après sa retraite de joueur à Anderlecht, Frutos ne l'a plus fait. Mais l'Argentin demeure bel et bien actif à un niveau inférieur. Désormais âgé de 38 ans, il évolue depuis quelques années déjà au sein de l'équipe vétérans du club amateur de Londerzeel...

  • Vlap colonise Catane (VIDEO)
    le 29 mars 2020 à 10 h 46 min

    Avec 5 buts inscrits lors des 3 derniers matchs disputés, Michel Vlap affichait la grande forme avant l'interruption de la Jupiler Pro League en raison de la pandémie de coronavirus. Mais comment le médian néerlandais d'Anderlecht occupe-t-il ses journées depuis lors ?La réponse nous est donnée par le compte Instagram du RSC Anderlecht. Vlap est auprès de sa famille en Frise et entretient le mieux possible sa condition. Et en tant que sportif de haut niveau, il n'aime naturellement pas perdre? Même lors des jeux en famille ! View this post on Instagram Een dag ten huize Vlap in Friesland. "Ik deel dit graag met jullie, fans van Anderlecht!" Une journée en Frise chez les Vlap. "J'aimerais partager cette vidéo avec vous, les fans!" #RSCA #COYM  ⚽️⚪️ A post shared by RSC Anderlecht (@rscanderlecht) on Mar 28, 2020 at 9:06am PDT

  • L'Antwerp ne reste pas inactif
    le 28 mars 2020 à 10 h 27 min

    L'Antwerp a annoncé vendredi avoir levé l'option sur le contrat de Robbe Quirynen. Le jeune latéral, 18 ans, est désormais lié au Great Old jusqu'en 2022. Quirynen a pris part à cinq rencontres en début de saison, dont trois en championnat. Une blessure l'a ensuite tenu écarté des terrains plusieurs mois. L'Antwerp a également annoncé la prolongation pour un an des contrats de l'ailier Haoran Li, 20 ans, et de l'attaquant Laurent Mendy, actuellement prêté à Dudelange.. En outre, l'Antwerp a levé l'option d'achat pour Koji Miyoshi. L'ailier japonais s'est engagé jusqu'en 2023, a annoncé samedi le 'Great Old'. Miyoshi, 23 ans, était prêté par Kawasaki Frontale depuis le début de la saison. Miyoshi a participé à 15 rencontres, toutes compétitions confondues, marquant trois buts.

  • Joueurs et staff du FC Malines reversent une partie de leur salaire
    le 27 mars 2020 à 15 h 25 min

    La direction du FC Malines a demandé à ses joueurs, à l'instar de ce que le staff technique fait déjà, de renoncer à une partie de leur salaire. Le KV pourra ainsi limiter ses pertes et verser une contribution de 100.025 euros au secteur des soins de santé de Malines et ses alentours dans la lutte contre le coronavirus. "Les staffs général, médical et sportif contribuent déjà à 50% de leur salaire", a déclaré Franck Lagast, le directeur général du KV. "Le comité de direction et le conseil d'administration travaillent comme auparavant sans rémunération. Ce week-end, les joueurs discuteront de leur contribution." Un geste qui devrait permettre au club de récolter 100.025 euros qui seront distribués au secteur des soins de santé dans la région malinoise. "Quand tout sera derrière nous et que le public pourra à nouveau venir à l'AFAS Stadion, nous inviterons le personnel des hôpitaux et des maisons de repos de Malines. Avec ce montant, nous voulons les soutenir durant cette crise liée au coronavirus." Alors que le Standard ou encore Zulte Waregem ont décidé d'appliquer le système du chômage temporaire, Malines n'a pas opté pour cette solution. En demandant un geste financier à ses joueurs, le club peut ainsi limiter les conséquences financières. "L'arrêt de la compétition est une énorme perte de revenus pour le club. Nous ne payons qu'un montant limité de cotisations sociales pour les joueurs, il est donc logique que nous ne faisions pas appel au chômage temporaire." Le club malinois ajoute cependant qu'il a instauré ce système pour ses employés. "Pour certains employés, il n'y a pas ou presque pas de travail. Nous ne pouvions donc pas faire autrement", a précisé Franck Lagast. Sixième de D1A et actuellement qualifié pour les Playoffs 1, Malines devra patienter au moins jusqu'au 1er mai avant de retrouver la compétition. "Nous espérons de tout coeur pouvoir rejouer rapidement. Mais les analyses des spécialistes de la santé nous disent que nous devrons faire encore un petit temps avec du football avec du public. La santé passe avant le football", a conclu Franck Lagast.

  • 'The Wall' est le roi européen des 'clean sheets' depuis 30 ans
    le 27 mars 2020 à 14 h 21 min

    Simon Mignolet est le solide leader du classement des 'clean sheets' cette saison. Le gardien du Club de Bruges a déjà préservé ses filets inviolés à 16 reprises. Mais le roi des clean sheets est un ancien portier du Club de Bruges, qui officie désormais... au Cercle de Bruges.Le Club Brugge occupe la tête de la Jupiler Pro League. Largement, avec ses 15 points d'avance sur La Gantoise, premier poursuivant, grâce notamment à Simon Mignolet. Le Diable Rouge et ancien gardien de Liverpool a gardé le zéro derrière 16 fois en 29 matchs de championnat. Hendrik Van Crombrugge (Anderlecht - 12 clean sheets) et Nicolas Penneteau (Charleroi - 12 clean sheets) se partagent la deuxième place de ce classement particulier.Mignolet présente donc des statistiques remarquables mais n'est pas pour autant en mesure de faire aussi bien que Dany Verlinden il y a 30 ans. Entre le 3 mars et le 26 septembre 1990, Verlinden était resté sans encaisser dans le championnat belge avec le Club de Bruges. Soit 15 matchs d'affilée. Mignolet affiche certes 16 clean sheets, mais n'a jamais aligné plus de trois matchs sans être battu.30 ans plus tard, Verlinden détient d'ailleurs encore toujours le record européen du genre avec ses 15 rencontres consécutives sans prendre le moindre but. Un record que le Cercle de Bruges, où Verlinden officie en tant qu'entraîneur des gardiens pour la deuxième saison, n'a pas oublié. "J'en suis fier, mais Ik ben er trots op, mais personne n'y avait vraiment pensé auparavant", a réagi un Verlinden modeste dans une interview sur le site du Cercle. CELEBRATION EN VENETIE"J'avais à l'époque reçu une invitation d'une organisation pour me rendre en Vénétie pour une remise de prix. Je n'avais jamais pensé à ce record, vu qu'il s'était étalé sur deux saisons. La fin d'une saison et le début de la suivante. Cela a ainsi fait 1390 minutes. C'est certes amusant, mais cela s'arrête là".En 2009, le record européen de Verlinden fut pratiquement battu par Erwin Van der Sar. Pour ce faire, le gardien de Manchester United à l'époque devait rester invaincu pendant 89 minutes contre Newcastle, mais le Néerlandais encaissa dès la 9ème minute, voyant son compteur bloquer à 1311 minutes sans encaisser? MAZAROPI ET LE MURLe record du monde du genre est de 1816 minutes et est à mettre au crédit de Geraldo Pereira de Matos Filho, alias Mazaropi. Officiant sous les couleurs de Vasco da Gama, le Brésilien était resté invaincu de mai 1977 à septembre 1978. Verlinden n'a pas d'alias "à la brésilienne", mais s'était tout de même vu affubler d'un surnom: suite à sa performance de 1990, Verlinden était ainsi devenu 'The Wall', 'Le Mur', dans la presse anglaise.  

  • Spectacle en Jupiler Pro League: Le bombardement en règle de Van Crombrugge (VIDEO)
    le 26 mars 2020 à 16 h 31 min

    Le ballon n'est pas encore prêt de rouler en Jupiler Pro League en raison du coronavirus, mais ce n'est pas une raison pour ne pas revenir sur les grands moments de la compétition. Aujourd'hui, retour à la 8e journée avec un Hendrik Van Crombrugge pratiquement infranchissable.Le Jan Breydel recevait le 22 septembre la venue du grand rival d'Anderlecht. Le Club était en grande forme, cependant qu'Anderlecht naviguait en bas de classement à la suite d'un départ manqué. Pourtant, les Mauves ont ouvert la marque après quelques minutes en profitant d'une bourde de  Mignolet bien exploitée par Chadli. Son collègue Hendrik Van Crombrugge, pris en défaut par Krepin Diatta, a ensuite offert un véritable festival.  Dans une seconde mi-temps à sens unique, Anderlecht s'est appuyé sur son dernier rempart Van Crombrugge. L'ancien sociétaire d'Eupen a toutefois dû se retourner sur un envoi de Diatta. Van Crombrugge n'a donc pu éviter une défaite historique, mais il a démontré ce jour qu'il était assurément le maître achat du mercato estival d'Anderlecht. 

  • Lancement réussi pour la Proximus Pro League e-Cup avec 1400 inscriptions
    le 26 mars 2020 à 9 h 21 min

    La Proximus Pro League e-Cup a été lancée mardi dernier. Cette compétition donne aux amateurs de football belges la possibilité de s'affronter sur FIFA 20. La première journée de championnat a déjà rencontré un beau succès avec l'inscription de 1400 joueurs de FIFA 20."Restez chez vous". C'est la recommandation principale à suivre dans la lutte contre le coronavirus. Afin d'offrir aux amateurs de football la détente nécessaire durant cette période difficile sans « vrais » matchs, la Pro League et Proximus, son partenaire e-sports, ont lancé une compétition pour les fans : la Proximus Pro League e-Cup. Chaque mardi, jeudi et dimanche jusqu'à la fin du mois d'avril, les joueurs de FIFA 20 peuvent s'inscrire sur la plateforme en ligne afin d'affronter d'autres fans de football. La première journée de championnat a déjà été une réussite : 1400 fans de FIFA20 se sont inscrits. Ensemble, ils ont disputé plus de 1 600 matchs. En une journée, il y a eu autant de matchs de FIFA 20 que durant un mois normal. Le joueur le plus obstiné a disputé plus de 40 matchs. Lors de chaque match joué, les participants reçoivent un "ticket de tombola" et ont ainsi la possibilité de gagner l'un des superbes prix liés au football. Mardi, plus de 6 000 "tickets de tombola" ont été distribués. Vous voulez également tenter votre chance pour gagner l'un des prix ? Inscrivez-vous dès maintenant sur la plateforme en ligne via ce lien .

  • La Pro League approuve les droits médias et analyse la situation en vue d'une éventuelle reprise
    le 25 mars 2020 à 18 h 41 min

    Le Conseil d'Administration de la Pro League a tenu ce matin sa réunion hebdomadaire par conference call, au cours de laquelle elle examine les conséquences de la crise relative au Coronavirus.La réunion a débuté en actant l'approbation unanime, par les 24 clubs, de la nouvelle clé de répartition. L'attribution collective des droits médias pour la période 2020-2025 à Eleven Sports est donc définitive. Le Conseil d'Administration a analysé la situation concernant une éventuelle reprise de la compétition. Dans les circonstances actuelles, toute décision est encore prématurée. Le Conseil d'Administration et le management analysent les options possibles dans l'intérêt du football belge et de ses partenaires, mais avec comme priorité absolue l'intérêt général et la santé publique. Le Conseil d'Administration a également abordé la question du chômage temporaire dans les clubs professionnels. La recommandation qui a été formulée est que les clubs ne doivent pas appliquer le régime de chômage temporaire pour les joueurs, sauf pour des raisons économiques urgentes. Toutefois, si les clubs sont contraints d'appliquer le chômage temporaire pour les joueurs, la Pro League recommande aux clubs de le faire de manière collective pour tous les joueurs et de ne pas recourir à la sécurité sociale.

  • Le Standard met 80% de son personnel administratif en chômage temporaire
    le 25 mars 2020 à 10 h 06 min

    Le Standard a mis 80% de son personnel administratif en chômage temporaire pour force majeure, seule une activité réduite au strict nécessaire étant maintenue, a-t-il annoncé mardi dans un communiqué.La mesure concerne également les staffs sportifs, médicaux et logistiques, pros et jeunes. Une "très large majorité" de joueurs ont par ailleurs accepté de renoncer à une "partie très importante" de leur salaire pour la durée de la période d'inactivité. "Sans match, il n'y a plus d'activité. Sans activité, il n'y a plus de rentrées financières et donc la survie de l'entreprise peut rapidement être mise en péril. Face à ce constat, nous avons dû prendre des mesures exceptionnelles qui concernent tous les membres du club." Concernant les joueurs ayant accepté de faire un geste, un salaire mensuel fixe plafonné leur sera versé par le club puisqu'il ne s'agit pas, dans leur cas, d'un chômage temporaire pour force majeure. Une partie du montant épargné serait versé à la Fondation du Standard de Liège pour financer l'achat de matériel médical en lien étroit avec les hôpitaux de la région liégeoise, assure le club. Le RSC Anderlecht avait fait une annonce similaire dès lundi. Le football belge est à l'arrêt jusqu'au 1er mai au moins.

  • Conseil de pro pour rester en forme
    le 24 mars 2020 à 13 h 25 min

    Coronavirus oblige, les entraînements collectifs sont suspendus au moins jusqu'au 5 avril. Pas question pour autant de se tourner les pieds. Menno Koch (Eupen) entend bien entretenir sa condition. Ecoutez, et approuvez si besoin, sa méthode !

  • Les clubs de la Pro League actifs sur les réseaux sociaux
    le 24 mars 2020 à 9 h 38 min

    Restez chez vous. C'est la déclaration la plus entendue lors de ces dernières semaines. Cela n'est pas du tout injustifié, car on ne saurait trop insister sur l'importance de rester chez soi et de faire preuve de prudence. Ce message est également véhiculé par la Pro League et ses clubs, qui veulent protéger les supporters et leur remonter le moral. Ces dernières semaines, de nombreux clubs professionnels belges ont utilisé leurs médias sociaux pour inviter leurs supporters à rester chez eux. De nombreux conseils ont également été diffusés afin de tenir éloigné le coronavirus et des actions ont été mises en place pour divertir les supporters confinés. Vous trouverez ci-dessous un aperçu des initiatives prises par les clubs : - Le Standard de Liège a envoyé un message des joueurs à ses supporters. Ils y demandent de suivre les mesures des autorités, de rester à la maison et de prendre soin les uns des autres. - Le Cercle Brugge demande également à ses supporters de suivre et de respecter scrupuleusement toutes les mesures des autorités. Giulian Biancone a pris le temps de faire une vidéo pour soutenir tous les supporters du Cercle : « Restez chez vous et respectez toutes les consignes, c'est super important ». Le Cercle a également publié sur ses médias sociaux son challenge homegym que vous pouvez retrouver via ce lien. - Charleroi, à son tour, donne aux supporters un aperçu quotidien de l'entraînement individuel des joueurs via sa page Facebook, que vous pouvez consulter ici. - Le STVV a partagé un message de son capitaine Jordan Botaka sur sa page Facebook, dans lequel il demande d'éviter tout contact avec les autres, de rester à la maison et de garder la tête haute. Cliquezici pour voir le message. - Sur le plan interactif, le KV Kortrijk organise avec JC Tranzit un tournoi en ligne de FIFA 20 qui commencera le dimanche 29 mars. Il s'agit d'un tournoi auquel tout le monde peut participer. Le nombre maximum est de 64 participants. Vous pouvez vous inscrire via ce lien. - Le KV Mechelen a également quelque chose à offrir à ses fans ! Avec le hashtag #sjotcoronabouts, le club a mis en place une semaine à thème dans laquelle un entraînement intensif peut être suivi le mercredi avec le #workoutwednesday. Vous pouvez suivre cet entrainement sur leur page facebook. Via ce lien, vous pouvez également télécharger une page de coloriage pour les plus jeunes supporters. - Le KRC Genk ne reste pas non plus les bras croisés pendant les semaines de confinement. À partir d'aujourd'hui, les fans sont gâtés sur les médias sociaux, notamment sur TikTok (@krcgenkofficial) et Spotify (@KRC Genk). Des actions suivront également sur Instagram et Facebook. De plus, via la vidéo "'Supporter even voor een ander!", le club demande que l'on prête attention à ses proches, que l'on soutienne les commerçants locaux et que l'on suive les instructions en matière de santé. Vous pouvez regarder la vidéo ici. - Pour encourager ses supporters à rester chez eux, le Club Brugge a conçu un jeu interactif. Ce lien vous permet de télécharger gratuitement le « jeu de l'oie du Club » Il suffit d'avoir un ballon, un dé et un membre de la famille contre qui jouer. Le club a également créé son propre sticker afin de lutter contre le coronavirus : « Fort Jan Breydel ». Le hashtag « We Never Lock Alone » soutient cette action. Vous pouvez demander ici un sticker gratuit. - Le R. Antwerp FC propose à son tour des dessins et des mots croisés qui peuvent être téléchargés sur son site web. Chaque jour, un quiz quotidien sur le RAFC est publié sur l'Instagram du club. Pour plus d'informations, cliquez ici. - Le RSC Anderlecht a fait appel à son gardien Hendrik Van Crombrugge pour transmettre des directives tactiques afin de s'attaquer ensemble au virus COVID19. Vous pouvez les suivre via ce lien. De plus, Marco Kana donne des conseils sur la chaîne YouTube pour entretenir ses compétences footballistiques à la maison. - Le Royal Excel Mouscron a également réalisé des pages à colorier pour ses fans. Les joueurs jugeront les dessins envoyés, après quoi les trois meilleurs seront diffusés sur le grand écran du stade lors du prochain match à domicile. De plus, les joueurs montrent chaque jour comment leur confinement se passe. Suivez les joueurs ici. - Une équipe de base contre corona, c'est ainsi que le KAA Gent apporte sa contribution. Les Buffalo ont partagé une composition d'équipe sur les médias sociaux, mais avec des conseils contre le coronavirus au lieu des noms de joueurs. On pouvait y lire : « Prenez soin de vous, prenez soin des autres. Respectez les mesures et prenez vos responsabilités. Ce n'est qu'ensemble que nous vaincrons le coronavirus ». Vous pouvez consulter la composition de l'équipe ici. De plus, la KAA Gent Foundation a lancé des exercices en ligne pour les jeunes et les moins jeunes. Les défis (à 16h30) et les exercices (à 18h) que tout le monde peut faire à la maison sont publiés les mercredis et samedis sur les médias sociaux du KAA Gent. Vous pouvez y participer en cliquant ici. - Le KV Oostende a également publié une composition d'équipe particulière. L'équipe côtière a adopté une approche légèrement différente du concept. Ainsi, chaque « joueur titulaire » représente un conseil ou une directive. Vous trouverez ici le résultat. De plus, dans cette vidéo, les joueurs montrent ce qu'ils font chez eux pendant leur temps libre. -La KAS Eupen reste également active. Ces derniers jours, de nombreuses vidéos ont été partagées sur leur chaîne YouTube et leurs médias sociaux, offrant aux supporters variété et divertissement. Une attention est aussi accordée aux enfants : l'Eupi's Kids Club est ouvert aux non-membres. Tous les enfants peuvent télécharger des coloriages en ligne et concourir pour un prix. Pour plus d'informations, cliquez ici. Les clubs de Proximus League encouragent aussi leurs supporters à rester à la maison. - Le KSV Roeselare encourage ses supporters avec les hashtags #thuisblijvenisoltegoare et #supportyourlocals. Ils font appel aux commerçants locaux afin qu'ils remontent le moral et offrent leur aide aux plus de 65 ans dans la rue. Regardez l'appel ici. - Le Beerschot demande à ses supporters d'envoyer une vidéo sur la façon dont ils s'entraînent chez eux. Ils peuvent la partager sur Instagram avec le hashtag #KBeerschotVA. Les joueurs ont donné le bon exemple et ont déjà partagé une vidéo dans laquelle ils applaudissaient le personnel soignant. Vous pouvez regarder la vidéo ici . - L'Union Saint-Gilloise pense aux plus jeunes supporters en proposant quelques dessins à ensuite partager en ligne. Vous pourrez télécharger les dessins via ce lien. - Le KVC Westerlo montre comment ses joueurs font face à la crise du coronavirus. Vous pourrez voir ici quels exercices doivent être pratiqués par les joueurs chez eux. - OH Leuven invite également à rester actifs pendant cette période de confinement. Chaque jour, un joueur propose un exercice qui doit aider les supporters à rester en forme. Vous pouvez pratiquer cet exercice à la maison via ce lien. -  Comme symbole d'unité et de solidarité, le Royal Excelsior Virton a partagé vendredi dernier la chanson "You'll never walk alone" sur sa page Facebook avec le message #StayAtHome. Zulte Waregem, le KV Kortrijk et le Beerschot ont également appelé à chanter ce refrain à tue-tête. La Pro League rappelle également qu'il est crucial de rester chez soi pendant cette période. Ne laissez pas le virus se propager et #StayHome.

  • Guérison pour le membre du staff du Cercle positif au coronavirus
    le 23 mars 2020 à 18 h 32 min

    Le Cercle de Bruges a annoncé que la personne du club, membre du staff médical, qui s'était révélée positive au coronavirus Covid-19 le 13 mars était guérie. Son identité n'a pas été dévoilée. Par ailleurs, le Cercle a donné des nouvelles de l'équipe. "Cette semaine également, nos joueurs suivent un programme d'entraînement individuel à domicile. Au moins jusqu'au 5 avril, il n'y aura pas d'entraînement de groupe au stade Jan Breydel". La fédération belge de football (RBFA) a annoncé le 19 mars qu'aucun match de championnat ne serait joué avant le 1er mai en raison de la pandémie de coronavirus.

  • Anderlecht instaure du chômage économique
    le 23 mars 2020 à 10 h 41 min

    Le RSC Anderlecht va placer à partir de mardi une grande partie de ses salariés en chômage économique, tandis que les joueurs et la direction "consentiront un effort proportionnel et donc considérable pour réduire les coûts" à la suite de la pandémie de coronavirus, a indiqué le club bruxellois lundi. "La crise du virus corona a un impact sans précédent sur nos vies. Le RSC Anderlecht n'échappe pas aux conséquences de la pandémie", indique le Sporting dans un communiqué. "Notre club se voit contraint, en raison de la grande incertitude entourant ses revenus, de limiter son fonctionnement normal aussi longtemps que les mesures gouvernementales empêcheront un fonctionnement normal, de limiter les dépenses autant que possible et d'exiger beaucoup de flexibilité et d'efforts de la part de tous ses employés. Le Royal Sporting Club Anderlecht a choisi de consentir ces efforts dans la solidarité. Concrètement, à partir de ce mardi 24 mars, une grande partie des salariés sera placée en chômage économique. Les coûts des prestataires de services et des fournisseurs seront réduits au strict minimum. Les joueurs et la direction consentiront un effort proportionnel et donc considérable pour réduire les coûts. Un accord sera conclu dans les prochains jours. Le RSC Anderlecht a déjà dû faire face à de nombreux défis tout au long de sa riche histoire. Nous surmonterons également cette crise tous ensemble". Samedi, Anderlecht avait annoncé le licenciement de l'entraîneur adjoint Pär Zetterberg "pour des raisons financières" liées à la crise du coronavirus. "Le football professionnel, comme la plupart des autres activités économiques, fait face à un défi majeur en raison de l'épidémie du virus Covid 19. Les décisions logiques du gouvernement et des plus hautes autorités du football ont un impact financier majeur sur le fonctionnement du club", indiquait le RSCA samedi. "C'est pourquoi la direction et les employés du RSC Anderlecht s'efforcent chaque jour d'armer le club, à court terme, contre les pertes de revenus importantes consécutives à l'arrêt du championnat. Cet exercice nécessaire, mais difficile, doit à nouveau faire du RSCA, à terme, un club performant. Des efforts sont demandés à tous les employés du club et aux membres du conseil d'administration. Ceci implique des décisions douloureuses. Le club a donc décidé de se séparer de Pär Zetterberg". Ce week-end, on a appris que l'Excelsior Virton (D1B) avait demandé le chômage technique pour ses joueurs et son staff, tandis qu'en D1A, Zulte Waregem et le Standard ont demandé le chômage technique pour les entraîneurs. Le football belge est à l'arrêt jusqu'au 1er mai au moins.

  • Accord à l'amiable entre le FC Malines et Michael Verrips
    le 22 mars 2020 à 12 h 18 min

    Le FC Malines et Michael Verrips sont parvenus à un accord à l'amiable après que le gardien de but néerlandais a résilié unilatéralement son contrat au cours de l'été dernier et se soit installé à Sheffield United. Le KVM était alors en pleine crise à cause du scandale de corruption et Verrips était d'avis à l'époque que les circonstances extra-sportives rendaient impossible toute coopération ultérieure.Le tribunal du travail de Malines est intervenu dans le conflit et la FIFA a également été saisie d'une plainte. "Les deux parties sont maintenant parvenues à trouver un terrain d'entente et ont réglé définitivement et complètement le différend qui les opposait", a annoncé le KVM qui tout comme le joueur "ne communiqueront pas davantage sur ce sujet". Ce qui dérangeait le plus à Malines, c'était que Verrips avait rejoint Sheffield librement en raison de la rupture unilatérale de son contrat. De ce fait, Malines n'avait perçu aucune indemnité de transfert. Selon certaines sources, l'équipe anglaise de Premier League va quand même verser une indemnité au KVM.

  • Anderlecht confirme le limogeage de Zetterberg pour raison financière
    le 21 mars 2020 à 20 h 44 min

    Le RSC Anderlecht a confirmé le licenciement de l'entraîneur adjoint Pär Zetterberg samedi soir. Le Suédois de 49 ans a été remercié pour des raisons financières. "Le football professionnel, comme la plupart des autres activités économiques, fait face à un défi majeur en raison de l'épidémie du virus Covid 19. Les décisions logiques du gouvernement et des plus hautes autorités du football ont un impact financier majeur sur le fonctionnement du club" peut-on lire sur le site officiel du RSCA. "C'est pourquoi la direction et les employés du RSC Anderlecht s'efforcent chaque jour d'armer le club, à court terme, contre les pertes de revenus importantes consécutives à l'arrêt du championnat. Cet exercice nécessaire, mais difficile, doit à nouveau faire du RSCA, à terme, un club performant. Des efforts sont demandés à tous les employés du club et aux membres du conseil d'administration. Ceci implique des décisions douloureuses." "Le club a donc décidé de se séparer de Pär Zetterberg. Le Suédois est et restera un monument du RSCA. Nous sommes très reconnaissants de tout ce qu'il a réalisé et signifié pour les Mauve et Blanc." Zetterberg est une icône du club d'Anderlecht. Il a dirigé le milieu de terrain de 1989 à 2000 (avec un prêt à Charleroi de 1991 à 1993) et de 2003 à 2006. En novembre 2018, le double Soulier d'or et triple Footballeur professionnel de l'année est revenu en tant qu'adjoint de l'entraîneur de l'époque, Hein Vanhaezebrouck. Après le renvoi de ce dernier en décembre 2018, le Suédois a été de plus en plus relégué au second plan.