La COCOF met à disposition 100 ordinateurs portables à des élèves défavorisés

La COCOF a acheté, par le biais d’un appel d’offres public, cent ordinateurs portables renouvelés pour les élèves de ses établissements scolaires en situation de précarité. Ces ordinateurs portables doivent contribuer à ce que les jeunes qui en ont le plus besoin puissent suivre correctement l’enseignement à domicile.

 

“En ces temps de crise, les outils numériques sont devenus incontournables”, déclare Rudi Vervoort, Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale et Ministre de la COCOF, en charge de la Politique de l’Enseignement. “Mais de nombreuses familles en situation de précarité ne disposent pas d’un ordinateur. Les élèves, en particulier, sont confrontés à d’énormes difficultés s’ils ne disposent pas de l’équipement nécessaire pour se connecter en ligne. Cela peut causer ou augmenter le décrochage scolaire et les difficultés d’apprentissage.”

 

100 ordinateurs portables recyclés supplémentaires

 

La crise de la Covid-19 a mis en lumière les grandes disparités qui existent au sein du milieu scolaire en termes d’accès aux technologies numériques. La COCOF est consciente des efforts qui doivent être faits pour que tous les élèves et étudiants aient accès à l’enseignement à distance. Elle s’est donc engagée dans l’achat et la mise à disposition d’ordinateurs portables. 600 ordinateurs, neufs et reconditionnés ont ainsi été distribués en 2020 et la COCOF poursuit ses investissements en 2021. Une centaine d’ordinateurs supplémentaires viennent d’être distribués via un marché public attribué à l’organisation à but non lucratif circular.brussels. Cette organisation renouvelle les ordinateurs portables amortis des entreprises et les réutilise pour promouvoir la réduction de la fracture numérique.

 

“Pendant cette crise de la Covid-19, la pénurie aiguë d’équipements TIC adéquats est clairement visible. La détresse que nous constatons chez les étudiants, les parents et les enseignants en raison de l’absence d’ordinateurs à domicile est vraiment indescriptible.”, déclare Dennis Adriaenssens, président de circular.brussels. “En 2021, presque tous les jeunes ont un smartphone dans leur poche. Mais beaucoup d’entre eux n’ont toujours pas d’ordinateur portable avec lequel ils peuvent faire leurs travaux scolaires correctement”.

 

Adriaenssens: “Nous sommes très heureux de cette initiative de la COCOF. L’Asbl livre les ordinateurs portables reconditionnés et la Direction de l’éducation gère les demandes des professeurs, des étudiants et des familles. Même après la crise de la Covid-19, la COCOF et circular.brussels ont l’ambition de doter le plus grand nombre possible d’élèves d’un équipement en TIC. En réutilisant des électroniques/ordinateurs pour accroître l’accès à la technologie pour les étudiants moins fortunés, nous créons non seulement une différence pour de nombreuses familles, mais nous réduisons également l’impact environnemental polluant de la technologie actuelle.”