La Région bruxelloise dévoile la future caserne de pompiers à Anderlecht dans le quartier de Cureghem

 

Le Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale Rudi Vervoort et le Secrétaire d’Etat en charge de la Lutte contre l’Incendie, de l’Aide Médicale Urgente et de l’Urbanisme, Pascal Smet, ont dévoilé ce mercredi 25 novembre le projet de nouvelle caserne de pompiers et d’équipement sportif que la Société d’Aménagement Urbain (SAU) construira le long du canal à Anderlecht. C’est l’agence d’architecture Bogdan & Van Broeck, associée à une équipe pluridisciplinaire, qui a remporté le marché public organisé par la SAU pour sa conception. Situé au 409 chaussée de Mons, dans le quartier de Cureghem, le projet a pour particularité de mutualiser l’usage d’une grande salle de sport entre le Service d’Incendie et d’Aide Médicale Urgente (SIAMU) et le quartier, tout en offrant des espaces indépendants pour les pompiers et les sportifs. La commune d’Anderlecht assumera la gestion de l’équipement sportif accessible pour le quartier.

Cette construction neuve porte sur environ 5.700 m² bruts, dont environ 1.300 m² pour l’équipement sportif. La Région prévoit son ouverture fin 2024. La SAU, qui est le maître d’ouvrage de ce projet, avait reçu 59 candidatures dans le cadre de l’appel avec publicité au niveau européen qu’elle avait lancé. Cinq groupements avaient été sélectionnés, qui ont remis chacun une offre de grande qualité (Atelier 229, Bogdan & Van Broeck- Bas, Dhooge & Meganck – HCVA, HUB-Tractebel et Label-Bovenbouw). Un jury composé des futurs usagers, des différentes administrations concernées et d’experts a conduit à sélectionner la proposition de l’agence Bogdan & Van Broeck qui répondait le mieux aux différentes attentes notamment sur le fonctionnement du projet et sur ses qualités architecturales et urbaines.

Un projet ouvert sur le quartier et durable

Le Ministre-Président Rudi Vervoort rappelle que « l’ambition de la Région est de réaliser à cet endroit un équipement permettant, d’une part, aux pompiers de répondre le plus efficacement possible à leurs missions et, d’autre part, de doter Cureghem d’un nouvel équipement tourné vers la ville, au bénéfice des habitants et des usagers du quartier. Le projet s’inscrit en effet dans une triple logique. Un : la modernisation des casernes du SIAMU à l’échelle de la Région bruxelloise pour répondre au mieux aux standards actuels de services à la population, de confort des agents et de durabilité des bâtiments. Deux : la dynamique de mixité fonctionnelle et d’optimisation du foncier promue par le Plan Canal et la réponse à certains besoins diagnostiqués lors de l’élaboration du Contrat de Rénovation Urbaine. Trois : la volonté d’optimiser les moyens fonciers et financiers régionaux disponibles. »

(…)

Tanguy du Bus de Warnaffe , directeur général du SIAMU, déclare que « Le renouvellement de nos casernes est une de nos priorités majeures. Avec la caserne actuelle d’Anderlecht, nous sommes confrontés à un double problème de vétusté et de manque de place. Elle est bien placée, au cœur d’une des zones où nous intervenons le plus, mais il n’était pas possible de procéder aux rénovations nécessaires sans interruption de l’activité. Difficilement envisageable, car il s’agit de la deuxième caserne la plus importante de la région après celle de l’Avenue de l’Héliport. Nous avons donc pu acquérir ce terrain tout aussi bien situé et qui est par ailleurs plus grand. Cela nous permet de construire une caserne adaptée aux évolutions du métier, avec par exemple l’intégration de zones spécifiques à la décontamination et de locaux pour les femmes. Un autre enjeu est de renforcer le bon ancrage de notre service dans la communauté que nous protégeons, une idée très concrètement réalisée ici par la création d’une salle de sport partagée, ouverte sur le quartier. »(…)

Photo ©Bogdan & Van Broeck