La Région bruxelloise et la Ville de Bruxelles proposent une réorientation professionnelle aux chercheurs d’emploi : devenir enseignant !

La crise économique qui s’annonce impactera de nombreux secteurs d’activités et de
nombreux Bruxellois se retrouveront sans emploi. Les scénarii les plus pessimistes annoncent
jusqu’à 30.000 chercheurs d’emploi supplémentaires. Pourtant, si certains secteurs peinent à
embaucher, d’autres sont à la recherche de nombreux candidats. C’est le cas pour
l’enseignement.
C’est pourquoi le département de l’Instruction publique de la Ville de Bruxelles, en
collaboration avec la Région bruxelloise, propose aux chercheurs d’emploi d’entamer un
cursus adapté à la Haute École Francisco Ferrer et un accompagnement individualisé proposé
par Actiris afin de devenir professeur, un emploi stable où l’on se sent utile à la collectivité.
Concrètement, la Ville de Bruxelles a développé avec la Région bruxelloise un partenariat
ambitieux permettant aux chercheurs d’emploi disposant de compétences techniques
(néerlandais, mathématiques, sciences…) de travailler à mi-temps dans un établissement
scolaire tout en suivant des études d’enseignant en horaire décalé pour acquérir les
compétences pédagogiques nécessaires.
L’expérience professionnelle des candidats est un atout : en fonction de leurs qualifications,
des dispenses peuvent être octroyées. Ainsi, ils ne devront peut-être pas suivre l’entièreté
des modules de cours. À l’issue du cursus accéléré, les participants auront les titres requis
pour enseigner dans l’enseignement secondaire inférieur. Leur garantissant un emploi à la
sortie. De plus, leur temps partiel dans les écoles de la Ville pourra faire office d’une partie
des stages obligatoires
Et c’est totalement gratuit ! En plus de pouvoir maintenir leurs allocations de chômage, les
candidats pourront bénéficier d’un minerval gratuit, celui-ci étant pris en charge par Bruxelles
Formation.
« Le métier d’enseignant est en demande depuis de nombreuses années. Entre le mois de
mars dernier et septembre, Actiris a reçu 360 offres d’emploi pour le métier de professeur de
secondaire inférieur. Et je me réjouis de voir les initiatives se multiplier pour tenter de pallier
le manque de professeurs. Plusieurs métiers sont en demande depuis trop longtemps. Il est
temps de redoubler de créativité afin de lutter contre la sempiternelle disette de candidats »,
conclut Bernard Clerfayt, Ministre bruxellois de l’Emploi et de la Formation professionnelle.
« En tant que pouvoir organisateur, la Ville de Bruxelles n’a de cesse de développer des
solutions pour lutter activement contre la pénurie de personnel enseignant. Cette année, plus
que les autres, nous devrons faire appel à la créativité pour assurer la continuité des
apprentissages de nos élèves et promouvoir le plus beau métier du monde. Je me réjouis de
cette collaboration qui permettra de lutter à la fois contre le chômage et le besoin de
professeurs. » déclare Faouzia Hariche, Echevine de l’Instruction publique
Attention, les inscriptions se clôturent ce 30 septembre.
Pour plus d’informations sur la formation au métier de professeur de secondaire inférieur en
horaire adapté à la HEFF : http://proflesoir.be – 02 504 09 40