La RTBF rend obligatoire le port du masque pour ses journalistes et ses animateurs sur antenne et en studio dès le lundi 2 novembre.

La RTBF rend obligatoire le port du masque pour ses journalistes et ses animateurs sur antenne et en studio dès le lundi 2 novembre.

Au-delà des mesures mises en place sur les sites de la RTBF depuis plusieurs mois, la décision du port du masque à l’antenne, dès ce lundi, participe à la mobilisation générale pour lutter contre la propagation du virus.

La décision du port du masque concerne les émissions en direct avec plus d’une personne en plateau ou en studio. Cette décision s’ajoute au dispositif strict déjà mis en place dans les studios et s’inscrit dans la volonté d’encourager, par l’exemple, la nécessaire application des gestes barrière pour couper les chaines de transmission.

Autrement dit, tant qu’il est seul, le présentateur ou l’animateur ne porte pas de masque. Aussitôt qu’il est rejoint sur place par un ou plusieurs interlocuteurs, tous et toutes portent le masque.

Les émissions enregistrées suivent des protocoles particuliers et contrôlés par le Service interne de prévention et de Protection (SIPP). À la diffusion, un bandeau sur l’écran mentionnera qu’il s’agit de contenus enregistrés dans le respect des mesures sanitaires en vigueur au moment de l’enregistrement.

« Je suis conscient que cette mesure va créer auprès de certains de nos publics, une source d’inconfort voire d’anxiété. Néanmoins, à côté des mesures déjà mises en place dans nos studios et locaux, la propagation galopante du virus au sein de toute la population nous impose de prendre cette mesure complémentaire. Nous espérons qu’elle soit limitée dans le temps, mais aujourd’hui la protection de notre personnel et des invités passe aussi par le port du masque. » explique Jean-Paul Philippot, administrateur général.