La Zone de Police Midi combat les nuisances avec fermeté

Le weekend dernier, la Zone de Police Midi (Anderlecht/Saint-Gilles/Forest) a mobilisé des
patrouilles supplémentaires, sous la conduite des directeurs de division, dans le but de
combattre les nuisances dans l’espace public.
Cette mesure avait été prise en réponse à des plaintes de riverains pour tapage nocturne relatif
à la fréquentation des cafés, lieux de rencontre, places et parcs.
Sur le terrain, 93 appels pour tapage ont pu être rapidement pris en charge par les patrouilles
supplémentaires mobilisées. 10 structures Horeca causant des nuisances sonores et n’ayant pas
respecté les heures de fermeture se sont vues immédiatement fermées. En accord avec les
autorités administratives, la procédure de la « carte rouge » a été appliquée à l’encontre de ces
exploitants. Dans le parc de Forest, des musiciens ont été sommés de respecter le calme et la
jam session a aussitôt été interrompue.
Premier Commissaire Evangelisti: « En ce qui concerne les tapages nocturnes, la
problématique n’a pas seulement été abordée dans l’espace public mais aussi dans la sphère
privée puisque 3 fêtes organisées par des particuliers ont été suspendues. »
Lors de cette action, 19 véhicules et 36 personnes ont également été contrôlés par les patrouilles
mobilisées. 56 amendes SAC et 32 procès-verbaux judiciaires dont 16 pour consommation de
stupéfiants ont été rédigés. De plus, les patrouilles ont procédé à 2 arrestations administratives
pour trouble à l’ordre public ainsi que 5 arrestations judiciaires dont 3 pour un vol avec
violence.
Les actions visant à contrer les nuisances sur le territoire de la Zone de Police Midi seront
maintenues lors du weekend prochain. Le message du Chef de Corps Jurgen De Landsheer est
clair : « Profitez de l’espace public mais faites-en sorte qu’il reste agréable et sûr. Et n’oubliez
pas la tranquillité des riverains.»