Le COVID-19 renforce la pauvreté : ce que les organisations de lutte contre la pauvreté nous disent

Alors que tous les indicateurs sont au rouge et que le scénario d’un nouveau confinement se profile, la Fondation Roi Baudouin veut attirer l’attention sur les organisations de terrain qui, jour après jour, mènent un travail considérable pour aider les personnes en situation de pauvreté.

Au printemps dernier, la Fondation Roi Baudouin a apporté son soutien à quelque 500 organisations de lutte contre la pauvreté qui s’investissent auprès des personnes vivant dans la précarité, en proie à de graves difficultés. Chacune a reçu une enveloppe forfaitaire de 10.000 euros, ce qui représente un soutien total d’environ 5 millions d’euros.

Les défis qui attendent le secteur ces prochains mois sont énormes, comme l’attestent les résultats d’une vaste enquête menée auprès des organisations soutenues par la Fondation lors de la première vague de COVID-19.

Pas moins de 80% des organisations ont vu leur public cible augmenter, avec des personnes issues de différents groupes : elles ont vu plus de jeunes adultes, plus de familles monoparentales, plus de réfugiés et plus de travailleurs migrants, mais aussi davantage de personnes d’origine belge, qui n’avaient jamais frappé à leur porte auparavant.

Les organisations font état de beaucoup de solitude, d’isolement social (extrême), d’impact sur la santé mentale… en plus des besoins en matière d’accès à la nourriture et à l’hygiène de base, et de l’augmentation du sans-abrisme et du mal-logement visibles et cachés.

Malgré cela, le renforcement des liens avec le public cible et avec les bénévoles, la notoriété accrue des organisations, de même que la créativité, la flexibilité et la résilience dont elles font preuve, sont remarquables.

À la veille de la Journée mondiale de lutte contre la pauvreté, la Fondation veut souligner les efforts de toutes ces organisations, de leurs collaborateurs et de leurs bénévoles, mais aussi tirer la sonnette d’alarme : l’impact de la crise sur la pauvreté est immense, tant en ampleur qu’en profondeur.