Le Festival FrancoFaune mue et revient pour sa 7ème édition à Bruxelles !

Le chiffre 7 est supposé porter bonheur et FrancoFaune fête sa septième édition en 2020… une édition qui se prépare dans un contexte inédit pour le secteur culturel, et pour la société dans son ensemble. Fort de sa souplesse et de sa réactivité, FrancoFaune s’adapte pour maintenir son programme: la quasi-totalité des concerts est maintenue, les jauges sont adaptées, et l’envie est intacte.

Elaborée avec passion, la programmation 2020 voit la présence d’artistes belges renforcée, les paris artistiques relevés (quatre cartes blanches !) et les rencontres préservées (Secrètes Sessions, Fleurs du Slam) dans le respect des consignes en vigueur.

Avec près de 40 concerts dans 12 lieux bruxellois, FrancoFaune propose une multitude de coups de projecteur inattendus sur la scène francophone :

UNE PROGRAMMATION BELGE.. 

Le festival accueille la carte blanche hip hop de Peet du 77, le combo de hip-hop considéré comme le plus créatif et le plus zinzin de la scène bruxelloise. Goûts musicaux plus gonflés qu’un moteur de camion, textes fanfarons, grosse patate pour faire la fête.

De nombreuses pépites belges sont à l’affiche : retrouvailles avec des artistes confirmés comme Marie Warnant, Ivan Tirtiaux, Kùzylarsen, Mélanie Isaac, et des quasi premières scènes pour des groupes comme Brèche de Roland, Lou K et Bisoudefeu (accompagnés par le dispositif Parcours FrancoFaune).

Des sorties d’album pour Sages comme des Sauvages, Jules & Jo, Daniel Hélin. Et encore de nombreuses espèces musicales en voie d’apparition : La Maja, Laryssa Kim, Tibidi, Charlène Darling, Lux Montes et stph. Nouvelle édition des Fleurs du Slam au 140, merveilleux moment dédié aux textes, sur musique improvisée, soirée co-concoctée avec le 140, les Midis de la Poésie et Lezarts Urbains.

INTERNATIONALE…

Malgré les restrictions de voyage, la francophonie internationale sera représentée, avec côté canadien Bernhari, porte-drapeau d’une pop québécoise teintée de mélancolie et côté suisse le lumineux Jerrycan. L’hexagone nous enverra de belles espèces musicales, notamment lors d’une soirée co-produite avec les Nuits Botanique : Hervé et Petit Prince aux côtés de la belge Charles. Et parmi les temps fort du festival, une création exclusive : les retrouvailles Alain Chamfort / Jacques Duvall (re)mises en musique par Boris Gronemberger (River into Lake, Girls in Hawaï)

ET COLLABORATIVE !

Autre moment clé, le concert exceptionnel de Julien Gasc au MIMA, musée d’art contemporain de Molenbeek, et aussi les subtiles présences de Léonore Boulanger et Grise Cornac. Dans une diversité de lieux toute bruxelloise, le festival visitera des salles mythiques (le 140, le Botanique, le VK), des centres culturels parmi les plus dynamiques de la capitale (le Brass, La Vénerie), des phares de la découverte comme l’Atelier 210 et des petits lieux débordant de charme (le Jardin de ma Sœur).