Le gouvernement bruxellois s’accorde sur les mesures de relance pour la Facilité pour la Reprise et la Résilience (RRF) et lance le processus de concertation avec Brupartners

Le gouvernement bruxellois s’est accordé sur les mesures proposées dans le cadre du plan de relance européen. Celles-ci visent à rendre Bruxelles, son économie, ses habitants, plus résilients pour faire face à la crise dès aujourd’hui, et préparer les défis de l’avenir. Ces projets ont été communiqués au cabinet du Secrétaire d’Etat du Gouvernement fédéral et sont soumis aux partenaires sociaux.

 

Le contenu de ces mesures pourra évoluer en fonction des discussions avec la Commission européenne et de l’articulation avec les projets soumis par les autres entités belges. Dans le cadre de ce travail évolutif, les remarques émises par les partenaires sociaux pourront être prises en compte. Chaque membre du gouvernement bruxellois porteur d’un ou plusieurs projets contribuera à la procédure de concertation avec Brupartners.

 

Au total, 16 mesures ont été arrêtées par l’exécutif bruxellois. Celles-ci devront permettre de préparer l’avenir en recréant au plus vite de l’activité. Après la gestion de crise sanitaire, place à la relance.

 

Le plan de relance doit avoir un effet d’entraînement et de levier sur le reste de l’économie. Trois axes guident ces mesures de relance : relancer l’activité, soutenir les citoyens, y compris les plus vulnérables et accélérer la transformation, notamment digitale, de notre économie.

RECOMMANDÉ POUR VOUS