Le nouveau métro M7 est arrivé à Bruxelles

La première rame de métro M7, le nouveau métro de la STIB, est arrivée à Bruxelles. Plus moderne, plus confortable, plus lumineuse, dotée des équipements de sécurité dernier cri, elle circulera sur le réseau de la STIB d’ici quelques mois, le temps d’effectuer les tests nécessaires. D’ici fin 2022, la STIB mettra en service 22 nouvelles rames de ce type. Un renfort très attendu qui permettra d’augmenter la capacité du réseau de métro bruxellois de 8.000 places par heure et par sens. 

Afin d’offrir plus de places aux voyageurs, de meilleurs fréquences et dans la perspective de la conversion de l’axe Nord-Sud en métro, la STIB a commandé de nouvelles rames de métro M7 à la société espagnole Construcciones y Auxiliar de Ferrocarriles (« CAF »).L’accord-cadre conclu en 2016 pour une durée de 12 ans prévoit une première commande ferme de 43 rames de métro et autres équipements annexes (pièces de rechange, outillage spécifique, banc de tests, simulateur de conduite, …). Des commandes complémentaires pourront encore être passées par la STIB ensuite, en fonction des besoins.

Rames dernier cri

Le design de ces 43 nouvelles rames de métro est une nouvelle fois signé Axel Enthoven (Yellow Window). Plus modernes, plus confortables, plus lumineuses, les nouvelles voitures sont dotées des équipements de sécurité dernier cri et sont compatibles avec une future conduite automatique. Elles offrent plus d’espace aux voyageurs. Des portes plus larges facilitent l’embarquement et le débarquement, de même qu’un plancher 100% plat, à hauteur des quais. Des espaces polyvalents sont dédiés aux personnes à mobilité réduite, aux poussettes et aux vélos.

Ce sont les voyageurs qui ont choisi la couleur des nouvelles rames. Invités à voter fin 2017 pour l’argent ou le bronze, c’est la couleur argent qui a été plébiscitée.

Arrivée des premières voitures

Les 6 premières voitures sont arrivées début juillet à Bruxelles, sur le site de Haren, où elles sont en cours d’assemblage pour former la première nouvelle rame de métro. Avant de circuler sur le réseau et d’embarquer des passagers, une série de tests sont indispensables. Les premiers tests vont débuter mi-juillet sur la voie d’essai du site de Haren. Ces tests permettront de vérifier les fonctionnalités et les performances de la rame, le fonctionnement de la rame avec la signalisation de la STIB, etc.

Fin août, une fois l’ensemble des tests terminés, la rame sera transférée au dépôt de Delta via le réseau ferré de la SNCB. D’autres tests pourront alors débuter sur le réseau de la STIB. Ces tests sans voyageurs dureront environ 3 mois et consisteront notamment à vérifier le gabarit de la rame, vérifier la compatibilité électromagnétique, le respect de la vitesse commerciale, les interfaces avec d’autres projets faisant partie du programme de modernisation du métro, etc.

Les voyageurs devraient pouvoir embarquer dans la première des nouvelles rames, qui sera composée de 6 caisses, d’ici début 2021, une fois l’ensemble des tests effectués.

Renforcer les fréquences et offrir plus de places

Ces nouvelles rames circuleront sur les lignes 1-5. Dans un premier temps leur mise en service permettra de libérer des rames de métro des lignes 1-5 qui viendront ainsi renforcer les lignes 2-6. Un renfort qui aura une influence positive sur les fréquences puisque courant 2021, l’intervalle de passage en heure de pointe passera alors d’un métro toutes les 3 minutes à un métro toutes les 2min30 sur les lignes 2-6.

Par la suite, lorsque la nouvelle signalisation de sécurité sera mise en service sur les lignes 1-5, les  nouvelles rames supplémentaires permettront également de renforcer les fréquences de passage sur les lignes 1-5. L’intervalle, en heure de pointe, passera alors d’un métro toutes les 2min30 sur le tronc commun à un métro toutes les 2 minutes.

Sur les lignes 2-6, la STIB enregistre aujourd’hui 20 passages par heure et par sens en heures de pointe, ce qui représente environ 14.000 places offertes aux voyageurs par heure et par sens. Grâce aux nouvelles rames commandées, ce sont 24 passages par heure et par sens qui seront proposés courant 2021, soit près de 3.000 places en plus par heure et par sens.

Aujourd’hui, sur le tronc commun Gare de l’Ouest – Mérode, en heures de pointe, la STIB enregistre 24 passages par heure et par sens, ce qui représente environ 16.500 places offertes aux voyageurs par heure et par sens. Grâce aux nouvelles rames commandées, à terme ce sont 30 passages par heure et par sens qui seront proposés, soit 5.000 places en plus par heure et par sens.

A plus long terme, ce type de rames sera aussi amené à desservir la future ligne de métro 3, qui reliera Bordet et Albert.

Planning

La commande passée auprès de CAF prévoit la livraison de 43 rames de métro. Les 22 premières rames doivent être livrées entre juillet 2020 et le 3ème trimestre 2022. La date de livraison des 21 rames suivantes doit encore être déterminée.

La première nouvelle rame sera mise en service début 2021. Les  autres suivront au rythme de deux nouvelles rames de métro toutes les 7 semaines (une fois que les 5 premières rames auront été testées). La STIB prévoit que d’ici le 3ème trimestre 2022, les 22 premières rames circuleront toutes sur le réseau. Le dépôt de remisage des nouvelles rames sera le dépôt Erasme, après un passage via le dépôt Delta pour faciliter les tests sur réseau.

« On assiste aujourd’hui, avec l’arrivée de ces nouvelles rames de métro, à une nouvelle étape dans le développement et la modernisation du métro à Bruxelles. Je suis fier de pouvoir vous présenter ces nouvelles rames : des rames plus modernes, plus confortables, plus lumineuses, plus accessibles, qui permettront d’augmenter les fréquences et donc les places offertes… C’est le résultat de bien des efforts de nombreux collègues au bénéfice des voyageurs ! », se réjouit Brieuc de Meeûs, CEO de la STIB.

« C’est un beau jour pour la STIB et pour Bruxelles. Tout comme l’est la STIB, ces métros constituent la crème de la crème. Avec ces nouvelles rames de métro nous pouvons augmenter la fréquence et le nombre de voyageurs par métro. C’est important pour continuer à offrir aux voyageurs toujours plus nombreux dans notre transport public un service confortable et ponctuel », indique la ministre bruxelloise en charge de la Mobilité, Elke Van den Brandt.

Fiche technique des M7 

Longueur : 94 m

Largeur : 2,70 m

Hauteur du plancher : 1m03 contre 1m05 pour les M6 (le plancher des M7 sera donc 100 % plat, à hauteur du quai)

Nombre de caisses : 6

Nombre de portes par côté : 18 portes doubles

2 portes simples aux postes de conduite (escamotables lors de l’automatisation)

Largeur d’ouverture par porte : 1m60 (contre 1m45 pour les M6)

Nombre de places: 742 au total (version manuelle, avec strapontins repliés) et 758 dans la version automatique (contre 716 places au total pour les M6)

Poids d’une rame (à vide) : +/- 170 tonnes (contre +/- 160 tonnes pour les M6)

Puissance de motorisation : 16 x 135 kW, traction asynchrone triphasée à récupération de l’énergie de freinage