Le personnel de Makro se dit “sous pression”

Lundi dernier, les employés du Makro situé à Machelen étaient en grève et n’ont pas ouvert le magasin. En cause : le charge de travail de plus en plus élevée. Cette grève ne serait actuellement que localisée à Machelen.

Pointant une charge de travail trop élevée, les employés ont décidé de ne pas ouvrir le magasin lundi dernier, 20 juillet. Probablement suite aux conséquences de la crise sanitaire, la direction a décidé de ne plus faire appel à des travailleurs temporaires. De plus, l’approvisionnement a du retard et la direction a décidé de réduire la gamme non-food. Les syndicats craignent qu’une nouvelle restructuration soit imminente et demandent des éclaircissements. “L’inquiétude est grande parmi les employés”, a déclaré le représentant syndical ACV Puls, Eddy Jespers, sur RINGtv. “L’approvisionnement se restreint, et personne ne sait pour quelles raisons. Nous voulons des explications de la part de la direction. Le personnel a travaillé pendant toute la crise du coronavirus. Nous avons réalisé d’excellents chiffres d’affaires. Une réduction du personnel, à l’heure actuelle, serait pour nous incompréhensible.”

La direction dit “regretter cette grève”

L’absence de mesures de protection contre le coronavirus suscite également le mécontentement : durant un certain temps, les employés n’étaient pas autorisés à porter de masque. L’action ne concerne que le magasin de Machelen et est le résultat d’une procédure de médiation infructueuse, déclare la direction du magasin local à Het Laatste Nieuws : “Nous regrettons cette grève, car nous sommes toujours disposés à engager une consultation constructive avec les partenaires sociaux. Lors de la tentative de réconciliation, les étapes n’ont pas été respectées par les syndicats. Nous espérons que nous pouvons encore parvenir rapidement à une solution”. Sophie De Cae, responsable communication chez Makro, explique à Gondola que “à l’heure actuelle, aucun changement n’est prévu par rapport au personnel du magasin Makro Machelen. Rappelons par ailleurs que, malgré le bon chiffre d’affaires durant la crise du coronavirus, Makro reste toujours déficitaire, ce qui signifie que le plan de transformation est toujours d’actualité.”Source:Gondola.be

RECOMMANDÉ POUR VOUS