Le Plan d’Aménagement Directeur « Anciennes Casernes d’Ixelles » définitivement adopté par le Gouvernement bruxellois

Le Gouvernement bruxellois a approuvé définitivement ce jour, en troisième et dernière lecture, le Plan d’Aménagement Directeur (PAD) portant sur les anciennes Casernes d’Ixelles. Piloté par Perspective.brussels, c’est également le premier PAD de la Région bruxelloise à voir le jour.

 

Cette étape clôt la procédure d’élaboration entamée en mai 2018 et visant à organiser la reconversion du site des anciennes Casernes d’Ixelles en un quartier vivant, durable, et inclusif dénommé« Usquare.brussels ». Piloté par Perspective.brussels, le PAD est un outil d’aménagement du territoire d’initiative régionale qui permet de définir les aspects stratégiques et réglementaires d’un projet urbain.

 

Rudi Vervoort, Ministre-Président de la Région bruxelloise, souligne que « l’adoption de ce premier PAD est un moment clé pour la politique urbaine bruxelloise, tant parce qu’il concrétise la création d’un nouvel outil, que bien évidemment pour le projet urbain dont il encadre le développement. Ce travail, mené par Perspective.brussels, s’est déroulé en concertation avec toutes les parties prenantes, en tenant compte des remarques exprimées par les riverains, les usagers, la commune et les autorités régionales. Je me réjouis de l’efficacité que cet outil démontre pour développer un quartier équilibré, ouvert, mixte et tourné vers l’avenir. »

 

Perspective.brussels se réjouit également de l’approbation du plan d’aménagement par le Gouvernement régional : « Le travail d’élaboration de ce futur quartier nous a permis de réfléchir en profondeur sur les enjeux et les besoins actuels et futurs pour faire de cet espace anciennement fermé un nouveau lieu de vie, contribuant à la mise en valeur du site et à une stratégie d’aménagement durable et innovante ».

 

Le futur quartier Usquare.brussels

Derrière le PAD « Anciennes Casernes d’Ixelles », il y a surtout une stratégie d’aménagement urbain qui propose de réaffecter le complexe de l’ancienne école de gendarmerie (ou anciennes Casernes d’Ixelles) couvrant 3,9 hectares au cœur d’Ixelles.

 

« Cet aménagement apportera à ce quartier singulier de nouvelles qualités, valorisera son patrimoine exceptionnel en lui donnant de nouveaux usages dans une optique inclusive et durable » précise Rudi Vervoort.

 

Les objectifs portés par ce nouveau plan sont les suivants :

  • créer un nouveau quartier mixtecomprenant des logements accessibles pour les familles et les étudiants ainsi que des espaces ouverts avec des équipements collectifs ;
  • offrir un nouvel espace de rencontrepour les habitants des quartiers environnants. Plusieurs équipements et espaces publics accessibles à tous sont prévus, dont un nouveau parc de 2.000 m², gommant ainsi définitivement son passé renfermé et exclusif ;
  • donner corps à l’innovationet à l’excellence académique. Le monde universitaire présent sur le site s’ouvrira à toutes et tous grâce à des unités de recherche et des équipements de type FabLab.

 

Ainsi, les ambitions partagées par toutes les parties prenantes consistent à :

  • mettre l’architecture du siteen valeur grâce à un traitement urbanistique respectueux et à l’innovation. Les caractéristiques de l’ancienne école de gendarmerie seront ainsi préservées et serviront de cadre à une multitude d’usages, à une nouvelle vie ;
  • incarner le développement durable, la qualité environnementale et paysagère. La reconversion du site concrétise la ville en transition, en économisant les ressources, en donnant accès à une qualité de vie optimale pour ses usagers et habitants sans compromettre le futur ;
  • inciter à des mobilités exemplaires. Ainsi l’essentiel des déplacements à l’intérieur du site se feront à pied, à vélo ou en ayant recours aux nombreux transports en commun à proximité. Par ailleurs, le concept de la « ville des courtes distances » où tous les besoins sont remplis sans avoir besoin de se déplacer, prendra forme par l’organisation sur le site lui-même de la mixité des fonctions.

 

La Région de Bruxelles-Capitale a récemment délivré les permis d’urbanisme pour la première opération de rénovation et de réaffectation de bâtiments emblématiques du site. Le premier permis a été délivré à la Société d’Aménagement Urbain (sau-msi.brussels) pour la rénovation et la reconversion de l’ancien Manège en une halle axée sur l’alimentation durable. Le second permis a été délivré aux universités ULB et VUB pour la rénovation et la réaffectation des bâtiments situés à front du boulevard Général Jacques en équipements universitaires et en logements pour des chercheurs.

Par ailleurs, le futur quartier accueillera à terme une centaine de logements (sociaux et moyens acquisitifs). L’objectif est d’entamer les travaux de 33 premiers logements avant fin 2023 et de délivrer les infrastructures précitées progressivement à partir de 2023.

Ces travaux succéderont au grand succès de l’occupation temporaire See-U, une phase de gestion transitoire qui avait pour objectif d’ouvrir les portes de ce lieu historique au grand public, et ce, depuis avril 2019.

 

Le PAD entrera en vigueur dans les 15 jours suivants sa publication au Moniteur Belge. Il sera consultable en ligne sur le site internet de Perspective.brussels et auprès de l’administration communale d’Ixelles.