Le projet du nouveau Musée juif de Belgique démarré

La sélection du bureau d’architectes pour la rénovation du Musée juif de Belgique est finalisée et le lauréat est connu. Beliris, le maitre d’ouvrage public bruxellois, a analysé les candidats en concertation avec le musée, représenté par son président Philippe Blondin, et le maître-architecte bruxellois. L’association Tab Architects, Barozzi Veiga et Barbara Van der Wee a remporté le marché.

De nu krap opgedeelde ruimtes zullen geherstructureerd worden over 6 verdiepingen

Le projet lauréat poursuit 3 objectifs : une architecture intégrée dans son environnement, cohérente avec le contexte historique et offrant l’aménagement le plus fonctionnel pour le musée.

Le bâtiment s’organisera sur 6 étages, de près de 300 m2 chacun. Les espaces, aujourd’hui exigus et cloisonnés, seront totalement restructurés et ouverts pour faciliter la circulation des visiteurs et créer une scénographie qui suscite intérêt et émotion. Des interventions améliorent aussi la prévention contre l’incendie et la sécurité des lieux.

Au rez-de-chaussée, le bâtiment s’ouvrira sur le quartier. Trois grandes vitrines, clin d’œil au passé du bâtiment qui abritait des boutiques, permettront une interaction avec les passants. On y retrouvera un grand foyer avec billetterie et boutique, un patio avec un café à l’arrière et une liaison couverte vers un second bâtiment. Sous le bâtiment et le patio, une salle de 360 m² accueillera les expositions temporaires.

Er komt een ruime foyer met onthaal en museumshop, een patio met daarachter het café en een overdekte verbinding met het achterliggende gebouw.

L’exposition permanente sera répartie du 1er au 4e étage. L’aménagement intérieur sera sobre et souple pour s’adapter à la scénographie du musée. La conservation des archives, objets, livres précieux et oeuvres d’art sera améliorée, notamment grâce à un éclairage optimalisé et au contrôle de la température et de l’humidité des locaux.

Het bevat een polyvalente zaal voor 250 personen en biedt met zijn loggia en terras een prachtig zicht op het Brusselse panorama.

Le nouveau volume poursuit à la fois à l’esprit de l’architecture existante et se distingue par sa conception épurée. Cet espace comprendra une salle polyvalente pour 250 personnes et offrira, avec sa loggia et sa terrasse, un magnifique panorama sur Bruxelles. Visible de la rue, il suscitera l’intérêt des passants pour les activités du musée.

Le nouveau musée sera aussi durable avec une grande efficacité énergétique, un climat sain et un meilleur confort. Des toitures vertes, l’utilisation de matériaux durables et la facilité d’entretien sont intégrées au projet.

Ce projet architectural rejoint la vision d’ouverture du musée comme lieu culturel, artistique, vivant et dynamique qui promeut la connaissance et la compréhension de l’histoire, de la religion et des cultures juives à travers des expositions tournées vers le partage, la découverte et l’accessibilité à tous les publics.

Le bureau sélectionné pour concevoir le projet est une collaboration entre 3 cabinets d’architectes : Tab Architects, Barozzi Veiga, et Barbara der Wee. Tab Architects, bureau gantois, a été sélectionné en 2019 comme jeune concepteur prometteur par le maître-architecte de Gand. Barozzi Veiga, agence de Barcelone de renommée internationale, compte de nombreux musées à son palmarès et a remporté de nombreux concours d’architecture. Barbara Van der Wee complète l’équipe en tant qu’experte en restauration, réaffectation et modernisation de bâtiments historiques.

Beliris, la Fédération Wallonie-Bruxelles et le Musée juif de Belgique financent ensemble le projet.

Philippe Blondin, voorzitter van het Joods Museum van België

Citaten

Philippe Blondin, Président du Musée Juif de Belgique

« La reconstruction du Musée juif de Belgique constitue un triple challenge. Les architectes désirent marquer le tissu urbain de Bruxelles par une réalisation originale qui porte haut leur réputation. Le scénographe souhaite inscrire dans cet écrin une muséologie qui satisfait les attentes d’un public curieux. Le MJB a des exigences liées à son expérience de gestion de flux de visiteurs, de la sécurité et sa mission qui se veut universelle.
Les trois intervenants établiront entre eux une collaboration étroite, basée sur la confiance, la bonne intelligence et le respect mutuel. »

, Minister van Pensioenen en Maatschappelijke Integratie, belast met Personen met een beperking, Armoedebestrijding en Beliris  

Karine Lalieux, Ministre des Pensions et de l’Intégration sociale, chargée des Personnes handicapées, de la Lutte contre la pauvreté et de Beliris

« Nous sommes heureux de soutenir cet ambitieux projet de rénovation du Musée juif de Belgique : un projet qui tient compte des besoins du musée et qui respecte le patrimoine de Bruxelles et de ses environs. Le musée joue un rôle social important en organisant ses activités pour un public diversifié, ce qui est d’autant plus important dans une société multiculturelle. Grâce à ce projet, le musée sera encore plus ouvert sur le monde extérieur et renforcera son rôle de lieu de rencontre. »

Kristiaan Borret, Brussels Bouwmeester 

Kristiaan Borret, Maître Architecte bruxellois

« La nouvelle image donnée au musée s’inspire de l’architecture existante tout en convoquant l’imaginaire d’architectures lointaines : l’objet a une présence forte et mystérieuse à la fois. Il interpelle, suscite la curiosité, invite à la découverte, ce qui est particulièrement adéquat pour un musée de civilisation. Le dialogue entre l’existant et la nouvelle intervention n’est jamais univoque. »