Le Sablon Music Festival propose des concerts gratuits

Nouveau !!! Le « Sablon Music Festival »
Exit les « Fêtes du Sablon ». Voici désormais le « Sablon Music Festival ».
Le Sablon a décidé de sortir de la torpeur estivale. Il abandonne les « Fêtes du Sablon » pour embrasser le « Sablon Music Festival ». Un renouvellement complet mais qui ne trahit pas ses origines.
Le « Sablon Music Festival » ? Le festival qui fait swanzer le Sablon

Programme

JEUDI 15 AOÛT 2019

12: 00 – Opening

15: 30 – 17: 00 The Bloosers

Blues/rock – https://www.facebook.com/bloosersgroup/

17: 45 – 19: 00 The Sinners

Old school jazz/swing – https://www.facebook.com/The-Sinners-189901101941698/

19 :30 – 21 : 00 Sans Set Quater

Cover rock/blues – groupe de l’ancien Bourgmestre de Saint-Josse, Jean Demannez

21: 45 – 00:00 Zenith

Cover – https://www.facebook.com/Orchestre-Z%C3%A9nith-176868209039983/

VENDREDI 16 AOÛT 2019

12: 00 – Opening

17: 00 – 18: 00 Pulsions

Cover/rock

18: 30 – 19: 30 Zappeurs Palace

French pop – https://www.facebook.com/ZappeurPalace/

20: 00 – 21: 00 Behind The Pines

Rock – https://www.facebook.com/behindthepinesmusic/

21: 50 – 00: 00 Manu Lanvin & The Devil Blues

Blues/rock – https://www.facebook.com/officialmanulanvin/

SAMEDI 17 AOÛT 2019

12: 00 – Opening

17: 00 – 18: 30 Polemic Incredible

Cover with loopstation – https://www.facebook.com/polemicincredible/

18: 45 – 20: 15 Swing that Bird

Swing – https://www.facebook.com/swingthatbird/

21: 00 – 22: 30 Combo Canne à Sucre

Salsa

23: 00 – 00: 00 Gibson Brothers

Disco

DIMANCHE 18 AOÛT 2019

12: 00 – Opening

18 : 30 – 21 : 45 Mat & David (Dj Set)

Un peu d’histoire

Il y a 34 ans, naissaient les « Fêtes du Sablon », à l’initiative Jean-Claude Waver, propriétaire et exploitant de la rhumerie « La Canne à Sucre ».

A l’époque (nous sommes dans les années 80), le quartier du Sablon était plutôt déserté lors du long week-end du 15 août. Les clients se faisaient rares. Les restaurateurs et commerçants en souffraient, surtout ceux qui n’avaient pas la chance d’avoir une terrasse. C’est lors d’une discussion entre eux sur la place par une chaude soirée d’été, que Jean-Claude Waver a eu l’idée de créer le « Carrefour des Arts et des Gourmets », rapidement rebaptisé « les Fêtes du Sablon ».

Le principe ? Tout simple : organiser des activités gratuites aux visiteurs et leur proposer la découverte d’une cuisine gourmande et de l’artisanat.

La première édition se tint en 1985 et de nombreuses animations originales (mime-automates, illusionnistes, clowns, sculpteurs de ballons et même un kids club) furent proposées. Mais l’essentiel de l’animation, c’était la musique : le jazz et la musique des îles, créole.

Au fil des années, de nombreux artistes dont quelques grands noms se sont produits sur la scène du Sablon : Herbert Léonard, Patrick Juvet, Georges Moustaki, Marcel Amont, le Grand Jojo, la Compagnie Créole, The Rubettes…

Les festivités du 15 août, au Sablon, ont toujours maintenu un fort enracinement local. On est Bruxellois ou on ne l’est pas. Ça zwanze au Sablon. Un bon prétexte pour le flot d’habitués : chanteurs, politiciens, artistes, journalistes… Le Sablon a ainsi vu défiler quelques pointures. Le Grand Jojo y passe régulièrement et tous les bourgmestres de Bruxelles (la Ville de Bruxelles soutient financièrement le Festival) viennent y boire un verre. L’ancien bourgmestre de Saint-Josse, Jean Demannez, n’a jamais raté un festival et son groupe le « Sans Set Quater » s’y produit presque chaque année. José Géal alias Toone vient souvent y faire une petite représentation dans le courant de l’après-midi quand il n’est pas occupé à déguster des moules accompagnées d’un verre de blanc. D’autres artistes plus discrets passent également au Festival dont notamment Julien Ronet, un des petits fils de Charlie Chaplin.

Un concept renouvelé

Mais le temps passe et certains événements prennent parfois un coup de vieux. De plus, Bruxelles, qui était restée longtemps à la traîne en matière de festivals, a multiplié depuis 15 ans les festivals d’été. Cette évolution n’a pas échappé aux organisateurs des « Fêtes du Sablon ». Il était temps de donner un coup de jeune au rendez-vous du 15 août. Exit les « Fêtes du Sablon ». Voici maintenant le « Sablon Music Festival », qui propose un concept renouvelé.

Un fameux « coup de jeune » sans doute (des concerts plus nombreux et plus variés comme on peut le découvrir dans la programmation), mais on garde l’esprit familial et bruxellois, qui manque souvent dans les festivals de la capitale. Et la gratuité des concerts, hélas de plus en plus rare à Bruxelles et ailleurs.

Ainsi, dans une même soirée, se succèderont artistes confirmés et groupes tout neufs qui en veulent. C’est l’une des spécificités nouvelles du festival : offrir sa scène à de nouveaux groupes que l’on peut retrouver dans d’autres festivals tels que les Francofolies de Spa ou le BSF. C’est toute la nouvelle philosophie du Sablon : parier sur l’éclectisme musical et réunir les générations : enfants et parents se retrouvent le temps d’un week-end à partager des concerts autour d’un bon verre et d’une bonne assiette. Tout simple, mais tellement convivial !

Et la bonne assiette ? Parlons-en. Les restaurateurs du Sablon en savent quelque-chose. Pas moins d’une quinzaine d’échoppes proposeront tout ce que le Sablon a de bon dans le ventre ! Plusieurs d’entre eux sont d’ailleurs des restaurateurs ou des exposants du Marché Gourmet du Sablon, qui se tient chaque jeudi sur la place.

Au fond, le « Sablon Music Festival », c’est un savant mélange qui balance entre le concert gratuit à l’apéro, le repas sur le pouce et la musique plein les oreilles.

Ces dernières années, le WE du 15 août brassait en moyenne 15.000 personnes. Le « Sablon Music Festival » fera sans doute plus, mais on ne se marchera pas sur les pieds pour autant et il ne sera pas nécessaire de jouer des coudes pour trouver sa place au soleil. La place du Sablon est vaste et elle sait concilier l’intimité, la saveur de la bonne bouffe, la convivialité et l’amour de la musique !

Le festival, c’est quoi ?

Le festival dure quatre jours. Il démarre le jeudi 15 août à midi et s’achève le dimanche 18 à 22h. Il propose tous les jours de midi à minuit des concerts gratuits.

Le festival est éclectique : il propose une musique variée : disco, salsa, jazz, rock et pop.

En tête d’affiche, le groupe « The Gibson Brothers » (15 disques d’or, 20 millions de disques vendus) qui se produit le samedi 17 août. Interprétation garantie de Non-Stop Dance, Que Sera Mi Vida et bien sûr le célèbre Cuba.

  • Le jeudi 15 août, début de soirée rythmé par le jazz et le rock pour finir avec Orchestre Zenith, un cover band qui nous fera bouger.

  • Le vendredi 16 août aura un line-up 100% rock avec des groupes en pleine expansion dont notamment Behind the Pines et enfin, à l’honneur, Manu Lanvin & the Devil Blues qui fera la part belle au rock. Manu, fils de l’acteur Gérard Lanvin et de l’ex chanteuse Jennifer, est un musicien de renom. Repéré par Johnny Hallyday, il a eu l’occasion de jouer à de nombreuses reprises avec l’artiste et a l’a accompagné en tournée.

  • Le samedi 17 on continuera de danser avec du swing, de la salsa et enfin du disco avec les très connus Gibson Brothers.

  • Le dimanche 18 août le Festival se clôturera avec les DJs Mat & David.

Un festival où l’on mange bien : apéros, mets gourmands et produits de qualité seront proposés par des restaurateurs du Sablon et des exposants du Marché Gourmet du Sablon : spécialités belges, slaves, antillaises, françaises, italiennes, africaines, …

Bref, de quoi ravir les gourmands et férus d’apéros !

Retrouvez le programme complet sur https://www.facebook.com/sablonmusicfestival/

votre avis nous intéresse !

commentaires



6 Partages
Tweetez
Partagez6
Enregistrer
Partagez
Partagez