Bruxelles city news

la vie internationale de Bruxelles

Le SLFP déposera, au plus tard le 8 juin, un préavis de grève et d’action.


Cette annonce fait suite, notamment, à l’agression subie par trois pompiers-ambulanciers, ce lundi, dans une salle de garde du CHU Saint-Pierre. “Ce lundi est arrivé ce que nous redoutions depuis des années : des membres du personnel se sont fait agresser dans leur local de garde“, relate Eric Labourdette, président du secteur Zone de secours du SLFP dans un courrier adressé aux membres du comité de direction du SIAMU, “Depuis des années, le SLFP dépose à l’ordre du jour des comités de prévention et de protection au travail un point concernant la sécurisation des casernes. Depuis des années, les différentes directions nous mènent en bateau : une fois une société s’en occupe, une fois un consultant s’en occupe, une autre fois le SIPP s’en occupe, et finalement personne ne s’est occupé de cette fameuse sécurisation de nos locaux !“.

Le SLFP cite également une série d’autres griefs, “qui n’ont toujours pas trouvés de réponse : les montures spéciales pour lunettes avec port d’ARI ; les chèques équipements 2017, 2018 et 2019 transformés en masse sportive ne sont toujours pas en possession des agents ; le règlement pour le remboursement des lunettes ; les promesses de construction de nouveaux postes dont nous n’entendons plus beaucoup parler ; la prime d’insalubrité pour nos techniciens au frigo depuis 2 ans“, ainsi que les modalités d’application de la parité du cadre linguistique.

À défaut d’obtenir solution, dans les plus brefs délais et au plus tard le lundi 8 juin, le SLFP déposera un préavis de grève et d’action prenant cours le jour du délai mentionné dans le présent courrier. Le SLFP estime que plus de 3 ans pour régler ces problèmes doivent amplement suffire ! Trop, c’est trop !“, conclut la lettre du syndicaliste.