Bruxelles city news

la vie internationale de Bruxelles

Les courses sont plus chères depuis la crise du coronavirus


Depuis que la crise du coronavirus sévit, les achats sont devenus plus chers. Les chiffres de l’Observatoire des prix du SPF Économie montrent que le prix du panier d’achat moyen a augmenté de 1,68% par rapport au mois précédent.

Les données de l’Observatoire des prix montrent que le prix des légumes frais a presque augmenté de 10%, tandis que celui des produits de nettoyage et d’entretien a augmenté de 6,5%. « Ce sont des produits typiques pour lesquels des promotions s’appliquent, ce qui n’a pas été possible à ce moment-là », déclare l’Observatoire. Il semble que ce soit le secteur de l’alimentaire qui soit le plus concerné par une augmentation des prix depuis plusieurs mois. « Il est clair que l’évolution des prix en avril a été beaucoup plus forte que le mois précédent, mais la tendance à la hausse pour les produits alimentaires se poursuivait depuis un certain temps déjà ». Toutefois, le pouvoir d’achat du Belge moyen a été maintenu parce que l’inflation générale était relativement faible. Cela est principalement dû aux prix bas de l’énergie, qui pèsent lourdement sur le budget. Les prix à la consommation du mazout (- 26,5%), du gaz naturel (- 16,8%), des carburants (- 16,1%) et de l’électricité (- 8,3%) étaient beaucoup plus bas en mars que l’année dernière.

Source: Gondola.be