« Les prix restent plus élevés après le coronavirus »

Les prix dans les supermarchés sont toujours plus élevés qu’avant la crise du coronavirus, rapporte Test-Achats sur base de ses recherches. Les produits de marque sont même jusqu’à 10% plus chers qu’habituellement.

Au moment où le pouvoir d’achat de nombreux consommateurs a baissé, les prix en caisse restent plus élevés qu’avant la crise du coronavirus, explique Test-Achats. Selon l’organisation des consommateurs, de nombreux prix chez Colruyt, Delhaize, Carrefour, Albert Heijn et Aldi, entre autres, ne sont pas retombés à leur niveau d’avant pandémie.

En mars, les promotions ont été brièvement interdites par le gouvernement pour éviter l’effet de stockage de masse. La hausse soudaine des prix qui en a résulté se fait encore sentir de nos jours. Chez Colruyt – toujours le moins cher – le prix des 267 produits contrôlés est en moyenne 5% plus élevé qu’avant le lockdown. Si vous n’achetez que des marques A, vous payez même 10% de plus. « Une évolution désagréable à un moment où le pouvoir d’achat de beaucoup de gens est affecté par la crise », déclare Simon November de Test-Achats.

Depuis la crise, les gens sont moins préoccupés par les promotions qu’auparavant. Comme les magasins et les restaurants sont restés fermés, ils achètent davantage de marques A dans les supermarchés. Ce qui a moins ou pas d’impact sur le budget familial global. A mesure que la crise économique se fera sentir, les consommateurs seront de plus en plus guidés par le prix.

Source:Gondola.be