Les syndicats du non marchand bruxellois vont déposer un préavis de grève pour le 15 janvier.

Un petit coup de pression avant d’entamer les négociations, c’était la stratégie adoptée lundi par les syndicats du non marchand avant de rencontrer des émissaires du gouvernement bruxellois. Peu satisfaits des promesses de l’exécutif pour revaloriser les métiers du social et de la santé, les représentants des travailleurs l’ont fait savoir lors d’une action symbolique devant le siège d’Iriscare, l’organisme bruxellois de la protection sociale.

Une stratégie qui n’a, pour l’instant, pas porté ses fruits… Après une courte réunion dans l’après-midi, l’écart entre les engagements du gouvernement et les demandes du front commun (CNE-SETCa, CGSLB) restait de taille. Tandis que le premier parle de débloquer une enveloppe de 30 millions d’euros d’ici 2024 (7,5 millions en 2021, 15 millions en 2022, 22,5 millions en 2023 et 30 millions en 2024), le second estime que 100 millions sont nécessaires annuellement.