Marc Danval fait toujours honneur au service public

Personnage déroutant, Marc Danval (né à Bruxelles le 18/02/1937) cumule avec bonheur de multiples passions dévorantes. On admire la fidélité de cet homme tendre aux amours de son adolescence : le jazz, le théâtre, la poésie, la radio, la gastronomie, l’humour qu’il défend avec la fougue d’un grand polémiste. Il refuse les concessions quoiqu’il lui en coûte parfois. La facilité avec laquelle Marc aborde les différents domaines de ses activités tient parfois du sortilège.

Marc Danval fut comédien jusqu’en 1961 au Théâtre du Parc, aux Galeries, au Rideau de Bruxelles, au Théâtre de Poche et au Quat’Sous. En 1958, pendant son service militaire, il présente en radio « La demi-heure du Soldat » à l’INR à Flagey. Il entre à Radio Belgique en 1960, pour rejoindre ensuite la RTBF où il anime en télévision le « Dimanche en Pantoufles ». Producteur et directeur artistique, il a promu de nombreux artistes de jazz. Il a publié en 1971 la première biographie de Sacha Guitry. Gourmet, il a signé également deux ouvrages de gastronomie. Il succède à Nicolas Dor en 1990 dans la célèbre émission de radio « 25 50 75 » de la RTBF, devenue en 1998 « La troisième Oreille ».

Concepteur d’expositions (« L’âge d’or de la place de Brouckère », « Théâtre de l’Alhambra – 150 ans de spectacle », « The Toots Thielemans Story »), il est l’auteur de « L’insaisissable Robert Goffin, de Rimbaud à Louis Armstrong » (1998).

Un touche à tout d’exception

Plasticien, il expose en 1984 des jazz-collages ; poète, on lui doit « Parmi moi seul ». Autant de cordes qui font vibrer chez lui le rythme du jazz, le jazz pour le compte duquel il n’a cessé d’être jusqu’ici un des médiateurs les plus actifs. Il a écrit de nombreuses critiques de jazz, que ce soit dans les publications d’information générale, tel que Spécial, L’Eventail, Impact, le Pourquoi Pas ? (plus d’un millier d’articles) et Le Soir Magazine, ou dans des revues spécialisées (Le Point du jazz, Jazz Streets, Les Cahiers du Jazz).

En public, Marc Danval a assuré la présentation de nombreux concerts de jazz au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles ainsi que dans plusieurs festivals fameux tel le Northsea Festival (La Haye). Pour les Jeunesses Musicales, il a réalisé un cycle de conférences sur le jazz (1987-88-89). Le jazz aujourd’hui en phase de renouveau doit beaucoup à cet intercesseur convaincu et, de ce fait, convaincant et efficace.

Au sujet de cet étonnant « homme -orchestre », le poète Jean Breton a écrit : « Marchand de vent », adepte de l’amour fou, voyeur des ‘amants chimériques’, solitaire et comblé, un poète ivre de jazz déambule sa nostalgie à l’échelle internationale. »

Collectionneur passionné, il a récemment fait don de ses collections à la Bibliothèque royale de Belgique (KBR), qui a créé le Fonds Marc Danval, composé de 20.000 disques, 4.000 photos, 2.000 partitions musicales illustrées, 1.000 livres, etc.

Mais si vous demandez à Marc Danval qu’elle est sa plus grande joie professionnelle, il vous répondra qu’il n’aime rien autant que d’animer son émission radio « La troisième Oreille » sur La Première chaque samedi de 14h à 15h.

L’émission « La Troisième Oreille » a fêté son 30e anniversaire tandis que Marc Danval affiche 60 ans de présence sur les ondes. (NDLR)

Parmi ses ouvrages publiés :

* Biographie

– Le règne de Sacha Guitry (Ed. Pierre De Meyer – 1971)

– L’insaisissable Robert Goffin, de Rimbaud à Louis Armstrong” (Ed. Quorum – 1998)

– The Toots Thielemans Story (Ed. Racine – Sept. 2006)

– Robert Goffin, avocat, poète et homme de jazz (Ed. Le Carré gomand – 2015)

*Gastronomie

– Bon appétit Bruxelles ! (Ed. J.M. Collet – 1981)

– La cuisine traditionnelle en Hainaut (Ed. Libro-Sciences – 1990)

– Promenades gourmandes 1998 (en collaboration avec Jean-Jacques Gaudisart Ed. Le Marché – 1998)

*Jazz

– Dictionnaire du jazz à Bruxelles et en Wallonie (ouvrage collectif – Ed. Pierre Mardaga – 1991)

– Dictionnaire du jazz en Belgique (Ed. Avant-propos – 2016)

*Variétés – Music-Hall

– Dictionnaire de la Chanson en Wallonie et à Bruxelles (ouvrage collectif – Ed. Pierre Mardaga 1995)

– Dictionnaire des oubliés de la chanson française (Ed. de l’Harmattan – 2019)

*Théâtre

– Les poètes du jazz – spectacle créé à la Compagnie Yvan Baudouin-Lesly Bunton – 1985

– L’insaisissable Robert Goffin, d’Arthur Rimbaud à Louis Armstrong” – créé à la même Compagnie – 2002

*Poésie

– Parmi moi seul (Préface de Robert Goffin) – (Ed. St Germain-des-Prés – 1983)

*Essai

– L’énigme résolue de Verlaine à la Trappe de Forges-lez-Chimay (Ed. CGRI

1998)

*Comédie musicale

– Fragson ou le temps du Ragtime (2018)

*Et encore à paraître…

– Rimbaud en Belgique (essai)

– Le sucrier velours (poèmes)

Source RTBF

votre avis nous intéresse !

commentaires

Mais aussi...