Mobilisation pour relancer la ferme du Chant des Cailles

L’aide s’organise pour relancer l’activité de la ferme urbaine, écologique et participative, qui fait l’objet d’un incendie volontaire dimanche.
Les dégâts se chiffreraient à une dizaine de milliers d’euros, alors que la piste criminelle s’est confirmée ce lundi. Une serre et un container, qui-ci n’étaient pas couverts par une assurance, sont partis en fumée. “Il y a entre vingt et trente personnes. Certains sont sur les chantiers en cours, d’autres préparent le repas, certains font des allers-retours. C’est cette mobilisation qui nous permet de garder la tête hors de l’eau et d’avoir espoir pour la suite du projet. Nous n’avons plus besoin de bras maintenant. La priorité est de se remettre à flot et poursuivre les activités», explique Martin Philippart, maraîcher et administrateur de la coopérative.

votre avis nous intéresse !

commentaires



1 Partages
Tweetez
Partagez1
Enregistrer
Partagez
Partagez