OPEN GAZA : Fuel not Bombs!

Bruxelles – Place de l’Albertine 31 août 2020

Depuis deux semaines, Israël interdit l’entrée de fuel dans la bande de Gaza. Conséquence? L’unique centrale électrique de Gaza a cessé de fonctionner. Les hôpitaux seront bientôt à court de fuel pour faire fonctionner leurs générateurs d’électricité. Certains n’ont plus qu’une semaine avant de devoir fermer leurs portes. Depuis mardi, 17 cas de #covid19 ont été confirmés à l’intérieur de la bande de Gaza. Jusqu’ici, le Ministère de la santé palestinien avait réussi à contenir les potentiel.le.s malades dans des centres de quarantaine. Mais ce qui devait arriver, arriva et le #coronavirus est finalement entré dans l’enclave. Au vu du contexte de la bande de Gaza, la propagation du virus risque d’être fulgurante. La situation humanitaire est catastrophique

Photographe Igor Pliner

RECOMMANDÉ POUR VOUS