Pandémie Coronavirus (Covid-19) Le respect des mesures existantes reste crucial pour la Région bruxelloise

Ce jeudi 17 septembre, le comité scientifique régional s’est réuni pour évaluer la situation épidémiologique en Région bruxelloise. La raison de cette consultation est la récente hausse du nombre de cas de personnes positives au COVID-19 en Région bruxelloise.

Le nombre de contaminations au coronavirus est passé à 168,8 infections pour 100.000 habitants. Quant au nombre d’hospitalisations, il continue lui aussi à augmenter. À l’heure actuelle, la plupart des contaminations surviennent dans la population plus jeune et plus spécifiquement dans la tranche d’âge des 20-49 ans.

 

Les personnes âgées et plus fragiles sont actuellement épargnées par cette augmentation des contaminations. Nous notons que seulement 5% des contaminations actuelles surviennent chez des personnes de plus de 70 ans. Les centres de soins résidentiels sont également exempts des situations inquiétantes que nous avons connues au printemps. Les admissions à l’hôpital (en chiffres absolus) restent elles aussi bien inférieures aux chiffres du mois de mars.

 

Le comité scientifique régional a aussi examiné la situation dans les écoles de la Région bruxelloise. Il en ressort que cette situation n’est pas alarmante et conforme à ce qui est constaté ailleurs dans le pays.

 

Pas de nouvelles mesures

Pour les raisons évoquées ci-dessus, le comité scientifique régional ne voit actuellement que peu de raisons de modifier le dispositif actuel. Sa recommandation est de maintenir les mesures actuelles et de veiller à ce qu’elles soient correctement respectées grâce à une communication claire et une sensibilisation accrue. Les jeunes en particulier doivent, aujourd’hui plus que jamais, être encouragés à continuer à se protéger eux-mêmes et à protéger leurs proches.

Le choix de ne pas imposer de nouvelles mesures est également motivé par le fait que le Conseil national de sécurité se réunira la semaine prochaine pour évaluer la situation épidémiologique dans le pays. En attendant cette réunion, il apparaît inutile de prendre d’autres mesures pour la Région bruxelloise.

 

Toutefois, la cellule de crise rassemblant les 19 bourgmestres des communes de la Région bruxelloise et élargie aux cabinets compétents pour l’enseignement, l’enseignement supérieur et les crèches, sera réunie ce lundi sous l’égide de la Haute Fonctionnaire.