Part belle à la brique pour une maison de repos à Molenbeek

Dans son tout dernier numéro de 2020, le magazine Terre Cuite et Construction évoque le projet Mettewie, une maison de repos située à Molenbeek-Saint-Jean dont on doit la conception au bureau Archi 2000. Un projet qui fait bien entendu la part belle à la brique.

Situé sur la commune de Molenbeek Saint-Jean, ce projet propose la construction d’une nouvelle maison de repos et de soins médicalisés composée de 117 chambres individuelles et de 24 suites confortables et lumineuses. La résidence est implantée à l’angle du boulevard Louis Mettewie et de l’avenue du Condor. Elle se présente à front de boulevard comme un volume compact en brique de 8 niveaux hors-sol, présentant une alternance régulière de pleins et de vides.

Une façade rythmée et animée

La façade est animée par des éléments en creux et des auvents correspondants aux zones publiques ou communes. Des balcons soulignent les deux derniers niveaux. De légères variations dans la mise en œuvre de la brique amène un second degré de lecture à la composition.

Le programme

Le rez-de-chaussée et le premier sous-sol comportent essentiellement les zones d’accueil et de services. Les chambres sont réparties du rez-de-chaussée au 5e étage. Les suites se trouvent, quant à elles, aux 6e et 7e étages et bénéficient d’une entrée indépendante. Chaque unité dispose d’une salle de douche privative adaptée aux personnes à mobilité réduite. Tant les chambres que les suites sont reliées au système de télésurveillance (appel infirmière) de l’établissement. Certaines chambres sont orientées à l’ouest vers le boulevard avec son côté arboré et son animation urbaine, profitant d’une vue sur le parc du Scheutbos. D’autres, orientées à l’est vers un quartier à vocation résidentielle, offrent un caractère plus calme et apaisant.

Des espaces communs

Différents espaces communs sont présents à chaque niveau, dont le principal, dénommé Grand Café, accessible non seulement aux résidents, mais aussi aux habitants du quartier, constitue le poumon vital de la résidence. Ces espaces, qui remplissent un rôle social et récréatif, bénéficient tous de terrasses généreuses. Un espace dédié à un salon de coiffure est prévu au rez-de-chaussée, ainsi qu’un espace kiné au rez bas, avec prise de jour vers les jardins. La résidence dispose également d’un vaste jardin aménagé. Elle se veut ouverte et en lien avec le quartier dans lequel elle s’implante.

Les intertitres sont de la rédaction d’architectura

Source: Terre Cuite et Construction