Plaisirs d’Hiver 2019 : bilan très positif

Après un été exceptionnel, la Ville de Bruxelles tire un bilan très positif de la 19e édition des Plaisirs d’Hiver et, plus globalement, des événements hivernaux qui ont marqué ces dernières semaines et contribué à faire briller la capitale aussi bien en Belgique qu’à l’étranger. Les PLAISIRS D’HIVER réaffirment leur grande attractivité et s’imposent comme le rendez-vous incontournable de la fin d’année. Cet événement multidisciplinaire a accueilli cette année 3.386.455 visiteurs dont 2.264.066 Belges (1.367.797 Bruxellois et 896.269 personnes provenant des autres régions) et 1.122.389 internationaux (France, Royaume Uni, Espagne…). En 2019, le Manneken-Pis soufflait ses 400 bougies. Pour fêter comme il se doit cet anniversaire hors du commun, le ketje de Bruxelles était l’invité d’honneur des Plaisirs d’Hiver. Diverses activités ont été organisées parmi lesquelles une grande chasse au trésor via une application de géolocalisation qui a rencontré les faveurs de 1.625 participants. Créée pour dénicher différentes représentations du ketje de Bruxelles cachées dans de nombreux points d’intérêt du centre-ville, elle a également permis au grand public de découvrir des endroits parfois méconnus. D’autre part, le 19 décembre, DJ Manuals et Daddy K ont fait vibrer la Grand-Place lors d’une Xmas Party géante. Avec une succession de tubes actuels et intemporels, ils ont partagé ce moment festif avec 5.000 spectateurs.
En restant fidèles aux traditions chères aux Bruxellois et aux Belges, les attractions ont à nouveau été au centre de toutes les convoitises : le spectacle son et lumières, le somptueux sapin de Noël et la crèche à la Grand-Place, la grande roue, les manèges, les chorales et les fanfares… La patinoire a, quant à elle, remporté tous les suffrages : nouvellement installée sur la place De Brouckère, entourée de chalets gourmands, elle a accueilli pas moins de 60.000 personnes établissant ainsi un nouveau record de 20% supérieur au précédent. The Dome, l’installation immersive high-tech sur la place de la Monnaie, a offert cette année une programmation très diversifiée. Proposant une expérience unique à 360°, familles, enfants, amateurs et professionnels des arts numériques ont pu apprécier des films, des court-métrages, des documentaires, des dessins animés, des performances artistiques ou s’essayer à divers ateliers éducatifs. Deux vidéo-mappings ont également mis en valeur la créativité audiovisuelle : la façade de l’église Sainte-Catherine a pris vie sous les mains expertes de Milosh Luczynski et Loom Prod a sublimé celle du Viage. D’autres initiatives, parfois interactives, ont animé le parcours : le spectacle d’inauguration, la machine à bienveillance, l’arbre de lumière, les nombreuses déambulations… Il y en a eu pour tous les goûts ! Brussels by Lights a fait resplendir 131 artères et places de la Ville transformant le cœur de la capitale en un lieu incontournable de balade et emplettes. C’est au pied du Mont des Arts que le public s’est retrouvé pour immortaliser avec un selfie un moment magique, immergé dans Submergence. Cette œuvre lumineuse exceptionnelle, conçue par la société Squidsoup, a remporté un très grand succès. Et aussi, globalement, les 230 commerçants qui ont participé au Marché de Noël se réjouissent du déroulement de cette 19e édition.

Installé pour la première fois à la place De Brouckère, le Baby Corner a rencontré les faveurs de centaines de familles. Plusieurs centaines de bébés ont pu y être changés et nourris dans de bonnes conditions. La forte fréquentation de ce nouveau lieu a démontré que c’est une réponse à un réel besoin. Par ailleurs, les Plaisirs des Tout-Petits ont une fois encore attiré un public familial pour des spectacles de qualité destinés aux 0-6 ans, dans un cadre chaleureux. Plus que jamais, la mobilité douce était au centre de la réflexion de la Ville et des organisateurs. De nouvelles infrastructures ont été installées : une bande réservée aux bus dans la rue Fossé aux Loups, des « drop zones » pour les trottinettes, des parkings vélos, des passages pour piétons sur les différentes rues du Vismet, tenant compte de l’important flux piéton dans ce quartier hautement fréquenté, le trottoir de la rue de l’Evêque a été élargi et la traversée piétonne dans cette même rue a été sécurisée. La visibilité des entrées à la station de métro SainteCatherine a également été améliorée. Autant d’initiatives qui nourriront, après analyse, la réflexion autour de la mobilité en ville et lors des futures éditions. Pour ce qui est des transports publics durant les trois premières semaines des Plaisirs d’Hiver, la fréquentation de la station de métro Sainte-Catherine a augmenté de 40 à 50%. Celle de la Bourse, de 9 à 15%. Durant les vacances de Noël, ces deux stations ont également maintenu des performances de fréquentation semblables à celles de la période scolaire, traditionnellement la plus fréquentée. (Source : STIB)
De plus en plus suivis, les réseaux sociaux ont souligné le grand intérêt pour les Plaisirs d’Hiver. La page Facebook et le compte Instagram enregistrent respectivement une progression de 9,83% et de 27,66%. 242.189 visiteurs uniques ont surfé sur le site internet, ce qui représente 36% d’augmentation ! L’événement a également été soutenu massivement par les médias : plusieurs chaînes télévisées étrangères ont réalisé des sujets et en Belgique, l’audience cumulée flirte avec les 49 millions (du 12.11 au 08.01 – TV, radio, presse et web. Source : Auxipress).
D’autres rendez-vous ont ponctué cette fin d’année réunissant un public nombreux. Pour la troisième année, divers quartiers de la Ville de Bruxelles ont accueilli les petites roulottes de WINTER POP lors de quatre week-ends successifs : le square Ambiorix, Neder-Over-Hembeek, Laeken et les Marolles. La participation enthousiaste des associations locales a permis l’organisation d’une foule d’activités ludiques et créatives adaptées aux divers quartiers. Aussi, les habitants ont montré un intérêt croissant pour ces rendezvous chaleureux et fédérateurs avec lesquels la Ville de Bruxelles souligne également sa volonté de proposer des événements de proximité.
Pour clôturer l’année en fanfare, 65.300 personnes, dont 55% de Belges (16.000 Bruxellois) et 45% d’internationaux, se sont rassemblées pour la troisième fois sur le plateau du Heysel pour la SOIRÉE DU NOUVEL AN. Le DJ Simon LeSaint, avec ses tubes incontournables, a su créer une ambiance festive et détendue, rehaussée par un somptueux feu d’artifice de dix-huit minutes tiré à minuit par ArtEventia.
Pour finir, le secteur hôtelier enregistre un beau résultat pour le mois de décembre dernier : le taux d’occupation a été de 72%, ce qui représente une progression de 3,9% par rapport à la même période de 2018. La nuit du nouvel an, il a atteint 92% et 96% pour les hôtels de la zone Grand-Place (Source : Brussels Hotels Association).
Notre belle capitale n’a décidément pas fini de faire parler d’elle !
Retrouvons-nous du 27 novembre 2020 au 3 janvier 2021 pour fêter ensemble la 20e édition des Plaisirs d’Hiver.

votre avis nous intéresse !

commentaires