Poney flottant Isabelle Wéry (Belgique)

mercredi 30 septembre > 19h
 jeudi 1er octobre > 20h30
 (spectacle annulé en 19-20)

Avez-vous lu Poney flottant d’Isabelle Wéry ?

« Un trésor » pour Jean-Claude Vantroyen dans Le Soir, « un des livres les plus originaux parus ces dernières années » pour Nicole Debarre sur La Première, « Je n’ai jamais rien lu qui ressemble à ça. Tellement barré et tellement addictif » nous dit Lucile Poulain à la RTBF, « Un livre qui bouscule » pour David Courier sur BX1, « la sensation belge » pour Emmanuel Kherad sur France Inter, et cetera et cetera.

Son autrice, Isabelle Wéry, est aussi notre artiste associée pour trois années. Pour Le 140, elle a imaginé une formule vivante de son roman sous forme de performance-concert autour d’un livre qui prend chair sous nos yeux.

Sur scène, quatre artistes bruxellois désireux de mélanger leurs pratiques respectives autour de Poney flottant : les musiciens Pierre de Mûelenaere et Yannick Franck du groupe Orphan Swords, la comédienne et autrice Isabelle Wéry et les peintures monumentales du plasticien Marcel Berlanger.

Une performance débridée sous forme de livre pop-up d’où jaillissent des images surdimensionnées et où la musique électronique devient la piste d’envol pour un texte scandé, chanté, « spoken-wordé » !

Sweetie Horn a 10 ans, elle vit dans la ferme familiale et rêve de recevoir un cheval pour son anniversaire. Mais soudain son corps décide de ne plus grandir, on la surnomme “Poney”. Et ça, ça lui tape sur les nerfs ! Elle fomente sa revanche.

Poney flottant, finaliste du Prix Victor Rossel

Conception et interprétation : Isabelle Wéry

Scénographie et regard extérieur : Marcel Berlanger

Musique, DJ set live : Pierre de Mûelenaere et Yannick Franck du groupe Orphan Swords

Création lumière : Gary Bauwin, Marc Demey et Thibault de Lamalle

Régie lumière : Thibault de Lamalle

Diffusion : Nathalie Kamoun, Small is beautiful

Coproduction : Le 140 et Passa Porta

Avec le soutien de Passa Porta et ONLIT Editions

Soutien video : SACD

Le roman est paru chez ONLIT Editions

Durée : 60 minutes sans entracte.