Pourquoi le Covid-19 a frappé durement la Région de Bruxelles-Capitale durant la première vague ?

Depuis début 2020, le Covid-19 est au cœur de l’actualité en Belgique et dans le monde. La Belgique a été pointée du doigt pour son nombre de décès Covid-19 très élevé par rapport à sa population, la Région de Bruxelles-Capitale étant particulièrement touchée. Alors que la connaissance de la maladie évolue encore chaque jour, le Focus de l’IBSA n°39 tente de contextualiser les chiffres du printemps 2020 et de comprendre les facteurs d’une surmortalité (excès de décès par rapport à un nombre de morts attendus) bruxelloise si marquée.

Une surmortalité bruxelloise particulièrement forte…

Au cours des semaines allant du 16 mars au 17 mai 2020, la Région de Bruxelles-Capitale a connu une surmortalité de 82 %, ce qui est deux fois plus élevé que la surmortalité pour l’ensemble de la Belgique (39 %). Même les autres grandes villes belges n’ont pas atteint un tel niveau de surmortalité (25 % pour Anvers et 68 % pour Liège). À l’inverse, la surmortalité en RBC est similaire à celle survenue dans d’autres grandes villes européennes telles que Paris ou Londres.

La Région bruxelloise compte habituellement 9 000 décès par an. Durant la période de surmortalité liée au Covid-19, il y a eu un surplus de 1 300 décès pour la Région.

Figure-2_bis.png?itok=CGYAIve3

…qui touche principalement les personnes âgées et les hommes

Pendant la première vague de Covid-19, la mortalité s’est concentrée encore plus que d’habitude sur les personnes âgées. Entre le 16 mars et le 17 mai, les décès parmi les plus de 65 ans ont été près de deux fois plus nombreux que ce à quoi l’on pouvait s’attendre dans des circonstances normales.

La surmortalité pour les hommes démarre plus jeune que pour les femmes. Ainsi, pour les Bruxellois de 45-64 ans, 27 % d’hommes sont décédés en plus qu’en temps normal contre 7 % pour les femmes.

Toutes choses égales par ailleurs, les hommes sont plus vulnérables que les femmes au Covid-19.

Pourquoi la Région de Bruxelles-Capitale a été si touchée ?

Trois idées sont avancées dans le Focus comme explication à cette surmortalité régionale :

  1. Bruxelles est une ville
  2. Bruxelles est une grande ville
  3. Des caractéristiques propres à la Région de Bruxelles-Capitale (la fréquentation des maisons de repos et les caractéristiques socio-économiques des Bruxellois).