Bruxelles city news

la vie internationale de Bruxelles

Belgium Prime Minister Sophie Wilmes received a cold reception from the medical staff at Saint Peter hospital in Brussels during her official visit to the hospital. the medics turned their back towards the politician on her arrival .The country has reported over 9,000 Covid-19 deaths.//DRIGUEZMARIN_m4017arin/2005171222/Credit:Marin Driguez/SIPA/2005171233 *** local caption *** 00962606

Préavis de grève dans les hôpitaux et maisons de repos


Le Setca a déposé lundi un préavis de grève à durée indéterminée dans les hôpitaux, les maisons de repos et tous les secteurs de la commission paritaire 330 (soins à domicile, maisons médicales entre autres), annonce-t-il lundi.

Le syndicat socialiste indique qu’il couvrira toutes les actions « de légitime mauvaise humeur » à Bruxelles et en Wallonie face à la gestion de la crise du coronavirus.

« Une mauvaise réponse à un vrai problème »

Le Setca souligne les inquiétudes et les tensions engendrées par la publication récente de deux arrêtés royaux portant sur la réquisition et la délégation élargie d’actes pris dans le secteur infirmier. « Ils sont une mauvaise réponse à un vrai problème, ils ne sont que l’arbre qui cache la forêt car le vrai problème ce sont des années d’austérité et de destruction de la sécurité sociale qui nous ont mis à l’os », explique-t-il.

Le syndicat dénonce également les déclarations « insupportables » de responsables politiques, considérées comme « des insultes » pour les travailleurs du secteur de la santé et de l’aide aux personnes. « Ils sont à bout et en colère. Se faire qualifier de ‘déserteurs’ et ‘d’enfants gâtés’ par ces mêmes politiques qui accordent si peu d’importance à leur sort depuis trop longtemps est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. »

Réinvestissement avec des solutions pérennes

Le Setca réclame un réinvestissement dans le secteur des soins et de l’aide aux personnes, avec des solutions pérennes. Le préavis de grève couvrira des formes d’actions diverses attendues dans les établissements wallons et bruxellois pour exprimer « ce ras-le-bol », ajoute la secrétaire fédérale Nathalie Lionnet. Un calendrier d’actions doit être mis en place dans les prochains jours. Vendredi dernier, la CSC Services publics avait également annoncé le dépôt d’un préavis de grève, couvrant les actions prévues du 18 mai au 18 juin dans les institutions de soins publiques (hôpitaux, maisons de repos…) en Fédération Wallonie-Bruxelles.