sagan reprend sa collection

C’était une étape de baroudeurs… mais Peter Sagan n’était pas de cet avis. Très rapidement après la constitution d’une échappée qui n’a impliqué que quatre coureurs, les ambitions des formations Bora-Hansgrohe et Sunweb ont été très claires. Avec un écart limité au maximum à 2’30’’, le mouvement d’attaque a asurtout permis à Tim Wellens de soigner son avantage au classement des grimpeurs, mais pas d’envisager un bouquet à Colmar. Dans les ascensions des 70 derniers kilomètres, les formations de Sagan et de Matthews ont fait le nécessaire pour débarrasser le peloton de ses sprinteurs les plus rapides. Dans ces conditions, le triple champion du monde slovaque s’est retrouvé dans des conditions idéales pour faire parler sa puissance.

votre avis nous intéresse !

commentaires



1 Partages
Tweetez
Partagez1
Enregistrer
Partagez
Partagez