Trois équipes sélectionnées par la SAU pour la reconfiguration du BIP

 

La Société d’Aménagement Urbain (SAU), en concertation avec Beliris, a retenu 3 équipes parmi les 14 candidatures reçues dans le cadre du marché public lancé en avril dernier en vue de trouver un auteur de projet pour la reconfiguration du rez-de-chaussée du BIP (Brussels Info Place), place Royale à Bruxelles. Les 3 équipes qui sont appelées à remettre un avant-projet sont l’Atelier Pierre Hebbelinck, dmvA Architecten et Ici Architectes + JPHA Architectes.

Dans la deuxième phase de la procédure, dite « d’attribution », la SAU, toujours en concertation avec Beliris, départagera les soumissionnaires sur base de ces avant-projets pour désigner le lauréat qui sera chargé de cette mission complète en équipe pluridisciplinaire (architecture, stabilité, techniques spéciales, expertise environnementale et durable dont coordination PEB, coordination sécurité et santé, acoustique). Parmi les critères de sélection figurent notamment la plus-value que le projet apportera au bâtiment existant et la pertinence de l’intervention proposée par rapport à la valeur patrimoniale du bâtiment, qui fait partie d’un ensemble classé.

Trois partenaires, la Région bruxelloise, la SAU et Beliris, ont signé un protocole de coopération pour la rénovation du rez-de-chaussée du 2-4 rue Royale, c’est-à-dire celui des bâtiments du complexe qui se trouve à l’angle de la place Royale et de la rue Royale. Beliris, le maitre d’ouvrage public fédéral pour Bruxelles, financera les études d’avant-projet et les études de demande de permis d’urbanisme.

Situé à côté du Palais Royal, le complexe du Brussels Info Place, ou BIP, appartient à la SAU et constitue une vitrine de la Région de Bruxelles-Capitale. Il abrite notamment les bureaux de visit.brussels et l’exposition permanente experience.brussels. La SAU va par ailleurs construire sur le site un immeuble modulable qui accueillera LE CHAT cartoon museum initié par son génial créateur, Philippe Geluck.

Cette rénovation doit notamment permettre de créer une entrée principale sur la place Royale. La restructuration des espaces devra apporter une solution au manque de visibilité des fonctions présentes dans le bâtiment depuis l’espace public, améliorer l’accessibilité générale du bâtiment, en particulier pour les personnes à mobilité réduite, et clarifier les circulations au sein du bâtiment.

Source: MSI-SAU. (Photo : © Bernard Rosenbaum)