Uccle renforce ses mesures pour lutter contre les violences conjugales et intrafamiliales.

Sur proposition du groupe PS, le conseil communal d’Uccle a adopté à l’unanimité, ce jeudi 28 mai 2020, une motion visant à renforcer les mesures de lutte contre les violences conjugales et intrafamiliales.

Dans la foulée de la motion adoptée en novembre 2019 « engageant Uccle dans la lutte contre les violences et discriminations à l’égard des femmes et reconnaissant le féminicide » et en étroite coordination avec le gouvernement fédéral et les instances régionales, la commune d’Uccle s’engage à mettre sur pieds un mécanisme d’alerte spécifique en partenariat avec les officines pharmaceutiques.

« L’objectif est de fournir aux victimes des outils flexibles et discrets pour signaler les abus. Dans des circonstances normales, les victimes sont déjà réticentes à demander de l’aide. En situation de confinement, cela devient encore plus difficile, le partenaire étant constamment à la maison. Ainsi, les pharmacies deviennent l’un des rares endroits où il est encore possible de se rendre pour faire appel aux services d’aides aux victimes », rappelle Chiraz El Fassi, conseillère communale PS.

Si la violences intrafamiliales touche majoritairement les femmes, elle peut aussi affecter les enfants, les adolescents, les personnes âgées ou toute autre personne vulnérable. Depuis le début du confinement, les chiffres font état d’une augmentation de 30% des actes de violences intrafamiliales en Europe. Les lignes d’écoute téléphonique sont régulièrement saturées.

La Convention d’Istanbul sur la prévention et la lutte de la violence à l’égard des femmes et la violence domestique, ratifiée par la Belgique en mars 2016, ouvre la voie pour la création d’un cadre juridique au niveau pan-européen pour protéger les femmes et prévenir, réprimer et éliminer toutes les formes de violence domestique.

Cette bataille est au cœur des priorités du PS qui s’engage à renforcer les mesures d’action tant au niveau local, qu’au niveau régional et fédéral.