Un contaminé sur cinq revenait de l’étranger

Les séjours à l’étranger restent un facteur de risque de contamination par le coronavirus: en août, 22% des personnes testées positives revenaient d’un voyage, selon les chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano.

“Il est donc très important de respecter les règles relatives au testing et à la mise en quarantaine” au retour d’une zone orange ou rouge, a insisté Frédérique Jacobs, la porte-parole interfédérale Covid-19 francophone.

Cette situation n’est pas propre à la Belgique. Aux Pays-Bas, 24% des contaminations sont détectées chez des personnes s’étant rendues à l’étranger au cours des 14 derniers jours et cette proportion grimpe un à tiers en Allemagne et en Italie, a précisé Mme Jacobs. “La période d’incubation du virus est justement de deux semaines.”

“Les vacances, les fêtes et les visites à la famille constituent donc des facteurs de risque importants”,