Un (long) week-end sur mesure dans Le Perche en Normandie

Où se resourcer cet été si on privilégie une destination proche à rejoindre par la route en quelques heures? Par exemple dans le Perche en Normandie. Voilà une région associant les joies du plein air entre forêts et bocages, la découverte de petites villes de caractère et un certain style bon chic bon genre lié à la présence en nombre de Parisiens ou ex-Parisiens séduits par un nouveau mode de vie.

 

Après les évènements récents, cette « immigration », on l’imagine, va s’intensifier pour les ex- citadins devenus adeptes du télétravail, amoureux de la brocante et de maisons anciennes rénovées avec goût pour y installer des chambres d’hôtes.

 

Prêts pour un séjour en Perche, de Mortagne-au-Perche à Bellême via d’autres lieux accueillants ? Voici quelques suggestions concrètes pour un week-end à allonger au gré de vos envies.

 

Profitez ainsi du samedi matin pour flâner au marché de Mortagne-au-Perche et déguster son boudin noir célébré lors d’une grande fête annuelle. L’occasion de s’ouvrir l’appétit avant de s’imprégner de l’esprit  « bistronome » avec une assiette gourmande (Le Pigmalion) ou quelques grignotages savoureux de spécialités françaises (Les Pieds dans l’eau).

 

Programme nature l’après-midi avec, au choix, une balade en attelage ou à cheval en lisière de forêt autour de La Chapelle-Montligeon ou une « canirando » à St Martin-du-Vieux-Bellême, relié par une ceinture au chien- guide. A moins de préférer le circuit fléché du patrimoine dans la vieille ville de Mortagne-au-Perche.

 

En route ensuite vers Bellême, petite cité de caractère à découvrir avant une soirée gourmande (La Verticale).

 

Le dimanche matin sera consacré à une balade dans les jardins (Jardins François ou de Monperthuis) ou au Grand Refuge des équidés à Pervenchères. Avant un déjeuner dans une des étapes gourmandes de La Perrière, petite cité de caractère millénaire (La Maison d’Horbé, le Fournil à crêpes).

 

Selon vos envies et vos disponibilités, ce minitrip pourra être prolongé d’un ou de plusieurs jours en étendant l’éventail des visites : les amoureux du cheval ne manqueront pas le prestigieux Haras du Pin, et un passage à Argentan permettra de coupler la visite du petit  Musée Fernand Léger – André Mare et la découverte du Mémorial et du site historique du Montormel dans la poche de Falaise où s’est déroulée l’impressionnante et dernière bataille de Normandie.

 

Bien sûr, les offres de logement sont multiples dans un pays qui a vu fleurir, à côté des hôtels traditionnels  dont Le Tribunal,  les chambres d’hôtes de caractère.  Quelques adresses parmi une multitude d’autres à tous les prix: une ancienne longère percheronne à Montligeon (Le Bourgis), un lieu insolite à Bellême (La Guingette) ou une demeure de brocanteurs à Mortagne-au-Perche (La Maison Maleyrand).

 

Infos : https://www.ornetourisme.com/visites-villes-villages/belleme_947.htm#ad-image-0 ) ; https://laperriere.net/;https://tourisme-mortagne-au-perche.fr; https://lesvoyagesdeberengere.com/la-ou-tout-a-commence-musee-fernand-leger-andre-mare/6k7f6u2bd/musee/;www.haras-national-du-pin.com ;