Bruxelles city news

la vie internationale de Bruxelles

Une campagne nationale devrait sauver 750.000 tonnes de pommes de terre


Too Good To Go s’est associé au secteur du retail dans le but de lancer une campagne nationale. ‘SOS Patat : sauve les patates, mange des frites’ devrait permettre de sauver 750.000 tonnes de pommes de terre.

En raison de la crise du coronavirus, la vente de produits à base de pommes de terre, en particulier les produits congelés, va mal depuis un certain temps. Il y a un mois, nous avions d’ailleurs déjà mentionné que plus d’un million de tonnes de pommes de terre, représentant environ 150 à 200 millions d’euros, risquaient d’être perdues. Une situation due au fait que la consommation de frites belges et d’autres produits surgelés à base de pommes de terre s’était effondrée à cause de la crise. En raison d’une baisse des exportations et de la fermeture d’une grande partie du secteur de la restauration en Belgique et dans le monde, les ventes ont fortement diminué. Par conséquence, Les fabricants de surgelés stockent désormais leurs produits dans des entrepôts et se retrouvent avec d’énormes surplus.

Afin d’éviter le gaspillage de ces pommes de terre, Too Good To Go collabore avec les principaux acteurs du secteur du retail. On retrouve notamment VLAM, Belgapom, Comeos, Belviva, McCain, Carrefour, Colruyt, Lidl, Cora, Bon ‘Ap ou encore Jumbo. Ensemble, ils lancent aujourd’hui la campagne nationale : ‘SOS Patat : sauve les patates, mange des frites’. Dans cette campagne, ils appellent les Belges à consommer davantage de produits surgelés à base de pommes de terre, tels que les frites, les croquettes ou les gratins. Ainsi, le secteur de la pomme de terre pourra retrouver des débouchés et les producteurs pourront recommencer à transformer les 750.000 tonnes de pommes de terre, selon Too Good To Go.

Source: Gondola.be