1ER « NA!FRICA », LE « FESTIVAL AFRICAIN » DE NAMUR, DU 03 AU 05 JUIN

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

© « NA!Frica »Au « CAV&MA » (« Grand Manège ») et au « Delta » , le 1er « NA!Frica », « Festival africain » de  Namur, sera organisé du vendredi 03 jusq’au dimanche 05 juin.

Le Grand Manège dévoile le Namur Concert Hall (Photos)© « Grand Manège »« NA!Frica » se propose d’être un terrain de diffusion des croisements artistiques, qui font que la cohésion sociale puisse s’épanouir au-delà des préjugés historiques. Pour sa première édition, « NA!Frica »  focalisera certaines activités sur le Congo, qui vient de dépasser ses soixante années d’indépedance.

L’originalité artistique du projet tient dans son désir de mettre en exergue les croisements culturels Sud/ Nord, de valoriser les influences et les complicités artistiques de chorégraphescinéastesmusiciens et  plasticiens, qui, de passage en Europeou fruits des diasporas africaines actives en Belgique,ont développé des approches artistiques affranchies et libératoires. Organisé dans le cadre d’une plateforme d’Institutions namuroises (« CAV&MA » & « Le Delta »), le Festival « NA!Frica » est ouvert aux participations associatives et institutionnelles régionales.

« Ishango, l’Oratorio » © « NA!Frica »Dans la salle à la parfaite accoustique du « Namur Concert Hall », dont le concert d’ouverture s’est déroulé le jeudi 12 mai 2022 – sise au sein du nouveau « Grand Manège »inauguré le vendredi 03 septembre 2021– se déroulera la représentation d’ « Ishango, l’Oratorio », avec la participation du « Chœur de Chambre de Namur », sous la direction du chef d’orchestre Dirk Brossé.

*** Concert « Ishango, l’Oratorio », le vendredi 03 juinavec le « Chœur de Chambre de Namur »  & le chef d’orchestre Dirk Brossé (« Grand Manège »salle du « Namur Concert Hall ») :

Inspiré par la symbole du « Bâton d’Ishango », l’ « Oratorio » est composé, en majorité, sur des textes de grands poètes africains.

L’ « Oratorio » est pensé comme un rassemblement de personnes autour d’un feudans un village d’AfriqueIls chantentils dansent, et, chacun à leur tour, racontent des histoires et des poèmes.

Chœur de chambre de Namur © Photo : Gabriel Balaguera

Cet « Oratorio » a été un grand succès du « Chœur de Chambre de Namur »au début des années 2000. Il a même fait l’objet d’un disqueépuisé aujourd’hui, mais disponible en téléchargement sur le site web :  http://www.africa.art.

La musique classique a trouvé son cocon namurois avec le Grand Manège.« Grand Manège », salle du « Namur Concert Hall » © Photo : V.L./« Sudinfo »Concernant l’accoustique de la salle du « Namur Concert Hall »Manuel Mohinoaccousticien et  ingénieur du son, déclarait, en septembre 2021 :

« On peut imaginer beaucoup de types de musiques différents, mais la base a été conçue pour la musique classique acoustique, et même plus spécifiquement pour la musique ancienne. C’est-à-dire d’un point de vue acoustique, un temps de réverbération un peu plus long, que ce qu’on ferait pour une salle symphonique, comme ‘Flagey’, par exemple. On a cherché sciemment un temps de réverbération long, parce que c’est le ‘Centre de Chant Choral’ et qu’il se fait beaucoup de musique ancienne ici.

Evidemment on a également essayé de l’adapter à d’autres musiques, donc on fera de la musique symphonique, sans problème et même de manière très intéressante. On ne fera pas de rock, parce que le temps de réverbération ne sera pas adapté à la musique électrique amplifiée.

Autre particularité de cette salle c’est la présence d’une lumière identique à la lumière du jour, naturelle. Parce qu’il peut être pesant pour des musiciens et des techniciens, de travailler des heures durant, sans voir la lumière à l’extérieure. C’est également un plus. »

Nous avons visité Le Delta à Namur (PHOTOS)Grande salle du « Delta » © Province de Namur © Photo: D.R./« DH »

Pour en revenir au 1er « NA!Frica », en voici le programme :

** Vendredi 03 juin (autour d’Ishango) :

17h15 | Chœur d’enfants : « Mama Africa »  (« Grand Manège »salle du « Namur Concert Hall »)
17h30 | Conférence : Vladimir Pletzer : « Le bâton d’Ishango » (« Grand Manège »)
18h00 | Cinéma : « Kinshasa Symphony » (« Le Delta », salle « Tambour »)
20h00 | « Ishango, l’Oratorio » (avec le « Chœur de Chambre de Namur » & le chef d’orchestre Dirk Brossé (« Grand Manège »salle du « Namur Concert Hall »)
22h00 | Soirée dansante : avec les « Moonshakers » (« Le Delta », grande salle)

** Samedi 04 juin (sons et paroles d’Afrique) :

A partir de 13h | Stands d’artisanat & Scènes ouvertes (« Grand Manège » « Le Delta »)
14h00 | Concert Muriel Maria (« Grand Manège »salle du « Namur Concert Hall »)
16h00 | Concert Jawal, Souad Asla (« Grand Manège »salle du « Namur Concert Hall »)
17h30 | Atelier de percussions, avec Angelo Moustapha (« Grand Manège »)
18h30 | Concert de sortie de résidence de « TC3 » (« Le Delta »)
20h30 | Concert : Fa-Jah Kongo & Banalenke (« Le Delta », grande salle)
21h00 | Concert Nzimbu, Ray Lema (« Grand Manège »salle du « Namur Concert Hall »)

** Dimanche 05 juin (Rumba) :

11h00 | Cinéma : « The Rumba Kings » (« Le Delta », salle « Tambour »)
A partir de 13h | Stands d’artisanat & Scènes ouvertes  (« Grand Manège » « Le Delta »)
15h30 | Atelier de chant bien-être, avec Sylvie Nawasadio (« Grand Manège »)
15h30 | Conférence – Concert : « De Franco à Stromae », carte blanche à Dizzy Mandjekuanimée  par Klay Mawungu (« Le Delta », salle « Tambour »)
17h00 | Gospel Anthology (« Grand Manège »salle du « Namur Concert Hall »)
16h00 | Concert Jawal, Souad Asla (« Grand Manège »salle du « Namur Concert Hall »)
18h00 | Super « Rumba » (« Le Delta », grande salle)

Au niveau du cinémadeux films seront projetés, dans la salle « Tambour » du « Delta » :

*** « Kinshasa Symphony » (Martin Baer & Claus Wischmann/All./documentaire/2010/95’/film primé, en 2010, au « Festival international du Film de Vancouver », ainsi que dans deux Festivals organisés aux Etats-Unis)

Kinshasa Symphony film de Martin Baer, Claus Wischmann
© Martin Baer & Claus Wischmann

Synopsis : « Depuis son fondement il y a quinze ans, les musiciens de l’orchestre ont survécu deux coups d’état, plusieurs crises et une guère civile. Heureusement il y a la passion pour la musique et l’espoir d’un avenir meilleur. ‘Kinshasa Symphonie’ accompagne des hommes et des femmes qui dans l’une des métropoles les plus chaotiques au monde s’attèlent à l’un des systèmes les plus complexes de la vie commune : un orchestre symphonique. Ce film fait le portrait du Congo d’aujourd’hui, des habitants de Kinshasa et de l’amour pour la musique … »

*** « The Rumba Kings » (Alan Brain/Etats-Unis – Pérou/documentaire/2021/94′)

THE RUMBA KINGS
« The Rumba Kings » © Alan Brain

Synopsis « La Rumba Congolaise fait partie de la bande-son et de la mémoire du continent africain. Depuis plus de soixante-dix ans, elle joue de son charme irrésistible et a révélé de nombreux artistes sur la scène internationale. ‘The Rumba Kings’ nous raconte les origines de ce courant musical, liées à l’Histoire : de l’esclavage, de Cuba, de la colonisation, de la radio, du blues et des indépendances africaines …)

… Et c’est d’ailleurs aux rythmes de la « Rumba », connue à Cuba depuis le XVIè siècle, que se clôturera ce 1er « Festival africain » de Namur, dans la Grande Salle du « Delta », qui, dépourvue de ses sièges, se transformera, pour notre plus grand plaisir, en salle de danses 

Yves Calbert.

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux