Bruxelles city news

la vie internationale de Bruxelles

À quai, au taquet



On ne vous apprendra rien en vous disant que les représentations publiques sont désormais interdites, ce qui nous oblige à annuler le concert de ce jeudi 29 octobre que les trois actrices réunies en trio « TIBIDI » s’apprêtaient à vous donner. Nous espérons vous offrir une occasion prochaine de découvrir ce spectacle, mais reste à savoir quand …

La vie du théâtre est aujourd’hui suspendue aux mesures en vigueur qui courent, nous dit-on, jusqu’au 19 novembre. Seront-elles ensuite meilleures, inchangées, ou pires ? Il faudra attendre pour le savoir.

Dans cette attente, les spectacles néanmoins se préparent. Avec toutes les précautions d’usage, les artistes répètent. C’est le cas d’Elsa Chêne qui fait une première étape de travail autour d’Orphelins, de Eve Bonfanti et d’Yves Hunstad qui vont de détours en digressions, – autant de préparations pour des représentations encore lointaines – , mais c’est aussi le cas de Marie Bos et de Guillemette Laurent qui répètent Dressing room, une pièce inédite de François Emmanuel, et celui de Claudio Bernardo, avec Après les Troyennes, un spectacle sur l’exil, la mémoire, la transmission qui réunit plus d’une dizaine d’artistes sur le plateau.

Pour ces deux créations, les représentations devaient débuter … le 19 novembre. Elles seront donc automatiquement décalées, mais commenceront-elles le 20, le 21, le 24 ? Seront-elles reportées à la saison prochaine ?

Nous ne le savons pas encore, mais avec leurs décors, leurs costumes quasi-achevés, avec leurs lumières qui se préparent et se calent, les spectacles seront prêts à être présentés dès le jour où le bateau pourra sortir du port où il a malgré lui amarré.

Ce jour-là, nous espérons que vous monterez à bord pour faire les voyages proposés. Combien serez-vous ? Quelles seront les conditions de votre accueil ? A quelle heure le départ aura-t-il lieu ?

Les questions sont encore nombreuses et sans réponse, mais nous comptons sur vous pour vous tenir à quai … car possiblement nous pourrions vous annoncer la veille que demain ou après-demain, nous jouons.

Si nous tenons dans cette course dont on ne voit pas la fin, en nous adaptant au fur et à mesure aux nouvelles mesures, en programmant, déprogrammant, reprogrammant, annulant, reportant, c’est dans le fond pour maintenir ce lien que nous avons avec vous.

Ce lien, nous le voulons en vrai, en chair. Nous voulons vivre le théâtre avec vous, avec votre présence qui est irremplaçable, inégalable, unique, sans pareil ! Elle est le sel du théâtre, son essence, son moteur… Les représentations n’auront peut-être pas lieu de sitôt, mais le théâtre ne disparaîtra pas plus que ne disparaîtra ce lien.

Et lorsque le théâtre et vous se remettront en mouvement, le nombre que vous serez dans la salle, qu’il soit contraint par les règles de distanciation, ou par les circonstances d’une communication tardive ou hâtive – n’y changera rien. Qu’importe le nombre, pourvu qu’on soit ensemble. Combien que vous soyez, c’est pour vous que nous jouons.

Et d’ailleurs merci ô combien ! à vous toutes et tous qui êtes venus à nos deux premiers spectacles. Grâce à leur calendrier, ils ont pu être présentés de la première à la dernière représentation. On a même pu boire un verre avant ou après les représentations, avant de ne plus le pouvoir. On a même pu manger un petit bout, avant de ne plus le pouvoir, mais toujours, au moins on a pu vous accueillir.

Aussi nous vous disons vivement de vous retrouver. D’ici que ce soit possible, prenez soin de vous, de vos proches et des autres… Nous vous écrirons pour vous donner des nouvelles. Nous vous enverrons des photos, des moments volés de répétition… Ce sera notre façon à nous de vous dire qu’il nous tarde de vous revoir, et que si vous êtes sur le quai, les artistes, eux, sont au taquet…

Pour les personnes ayant déjà payé leurs entrées, la billetterie prendra contact avec vous pour que vous puissiez, ou bien être remboursés, ou bien reporter votre billet. Merci de votre patience et de votre confiance.

À bientôt pour partager de nouveaux rêves d’ailleurs…