#Accueil de la petite #enfance : création de 2.100 nouvelles places en Région bruxelloise

#Accueil de la petite #enfance : création de 2.100 nouvelles places en Région bruxelloise

Au total, 2.100 nouvelles places d’accueil seront créées à Bruxelles d’ici 2026, dans le cadre du plan « 1000 premiers jours ». L’engagement avait été pris lors d’un Gouvernement conjoint en mars de cette année. La Région de Bruxelles-Capitale, à l’initiative du ministre-président Rudi Vervoort et du ministre de l’Emploi Bernard Clerfayt, et la Fédération Wallonie-Bruxelles, à l’initiative de la ministre de l’Enfance Bénédicte Linard, ont confirmé cet engagement pour soutenir l’accueil de la petite enfance et la création de places à Bruxelles. Améliorer la qualité et l’accessibilité de l’accueil fait partie des leviers les plus efficaces pour le bien-être et le développement des enfants, mais aussi pour participer à la lutte contre la pauvreté infantile. Les effets positifs d’un accueil de qualité au cours des mille premiers jours de vie sont en effet démontrés, et particulièrement pour les enfants issus de milieux plus précarisés.

La concrétisation de ce dossier important pour les enfants et leurs familles dépendait essentiellement de l’adoption du contrat de gestion de l’ONE 2021-2025 et de la disponibilité des crédits budgétaires pour financer les aides à l’emploi régionales. Pour sa part, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, via ce contrat de gestion ambitieux adopté en juin 2021, investit massivement dans les générations futures et dans la lutte contre la précarité infantile. La dotation de base de l’ONE a en effet été augmentée de plus de 60 millions d’euros d’ici 2024, notamment pour améliorer l’accessibilité des milieux d’accueil mais aussi soutenir les professionnelles et les professionnels du secteur de l’Enfance. Les budgets régionaux sont quant à eux désormais confirmés : un montant additionnel de 2.000.000€ a été décidé par le Gouvernement bruxellois pour financer les postes ACS nécessaires aux projets prévus dans le cadre du plan « infrastructures d’accueil » bruxellois, dont l’ouverture est prévue en 2022. Pour la Région, le budget prévu pour l’année 2022 est dès lors porté à 14.080.000€.

Ainsi, entre 2014 et 2021, ce sont 1367 places subventionnées qui avaient été ouvertes sur le territoire bruxellois pour environ 195 postes de travail. La nouvelle période qui s’ouvre dès 2022 prévoit au total quelque 300 emplois ACS pour 2.100 places d’accueil en Région bruxelloise.

Parallèlement, La Commission Communautaire Française continue de mobiliser ses compétences via le financement des infrastructures d’accueil avec un budget global de 6.750.000€ prévu en 2022 pour soutenir en priorité l’offre collective publique, dont celle dispensée par les communes.

Ces montants permettront l’ouverture prochaine des 25 projets prioritaires bruxellois ayant déjà obtenu un financement en infrastructures auprès de la Commission Communautaire Française ou du Feder, représentant un volume de 876 nouvelles places d’accueil pour les enfants, dans le cadre du volet 1 de la programmation.

Le volet 2 permettra, quant à lui, de sélectionner, sur la base d’un appel à projets commun, des projets portant sur la création des 1.224 nouvelles places d’accueil dans les communes de la Région bruxelloise, par priorité dans les communes et quartiers présentant un taux de couverture en places subventionnées inférieur à 33%. Cet appel à projets commun sera lancé ce premier semestre de 2022 sur la base de critères définis par les Gouvernements.

L’ONE sera un partenaire privilégié pour la création de ces nouvelles places, notamment grâce à des séances d’informations décentralisées destinées aux porteurs de projets et un accompagnement renforcé, entre autres au niveau du soutien dans les démarches liées aux nouvelles pratiques d’accessibilité. La cellule de l’ONE spécifiquement dédiée à cet effet travaillera en étroite collaboration avec les services publics bruxellois pour, par exemple, les soutenir au niveau de la rédaction du projet, de l’initiation aux éco-matériaux, du suivi des demandes et des travaux, etc.

La Région Bruxelles-Capitale et la Commission Communautaire Française intensifient donc leurs efforts et se tiennent prêts à lancer la nouvelle programmation avec la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Rudi Vervoort, ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale : « Nous poursuivons nos efforts pour soutenir l’accueil de la petite enfance en Région bruxelloise. En effet, comme dans le cadre du dernier appel à projets conjoint avec l’ONE en 2014, les priorités prises en compte sont précisément les zones déficitaires où le taux de couverture n’atteint pas la moyenne régionale, au même titre que les critères spécifiques comme les demandeurs d’emploi et les familles monoparentales. Je me réjouis du travail accompli en bonne collaboration avec l’ONE et la Fédération Wallonie-Bruxelles : augmenter le nombre de places d’accueil sur le territoire bruxellois et renforcer la qualité de l’accueil est crucial pour l’avenir de nos enfants et de leurs familles ! »(…)