Acquisition clé sur porte de 38 nouveaux logements sociaux à Molenbeek

Acquisition clé sur porte de 38 nouveaux logements sociaux à Molenbeek

Comensia, coopérative de locataires, est fière de vous présenter sa nouvelle acquisition « clés sur porte » rue Verheyden à Molenbeek. Cette nouvelle construction de logements remplace les anciens ateliers qui abritaient de 1923 à 2018 le siège de la société Émaillerie Belge, créatrice de plaques de rues et de métros.

La localisation de cette nouvelle construction est idéale, elle est située dans un quartier en plein renouveau à deux pas de la Gare de l’Ouest : trams, métros, bus, borne Villo, autant d’alternatives pour encourager une mobilité douce.

Répondre aux besoins des locataires

Le projet Émaillerie se divise en trois grands ensembles, sur les 63 appartements disponibles côté rue Verheyden, Comensia a fait le choix d’en acquérir 38, favorisant ainsi la mixité sociale dans une même unité d’habitation.

L’architecture moderne se concentre particulièrement sur le confort des habitants, avec des appartements traversant pour un maximum de luminosité. Les logements (une, deux ou trois chambres) ont été conçus et étudiés pour optimaliser chaque espace et ils sont tous accessibles grâce à des ascenseurs spacieux. Les logements sont dotés de jardins privatifs, de balcons et/ou de terrasses avec une vue dégagée sur Bruxelles. Les bâtiments s’articulent autour d’un magnifique jardin privé et sécurisé.

Le site possède également de nombreux emplacements de parking souterrains qui seront mis en location via un opérateur externe ce qui permettra d’offrir des solutions de parking tant pour les locataires sociaux qui le souhaitent que pour le quartier.

La construction était au départ développée pour la vente à l’unité, aujourd’hui une partie de ces appartements sont gérés en logements sociaux par la société Comensia.

Yves Lemmens, directeur général de la SLRB, précise : « Les projets ‘clés sur porte’ sont une réponse directe à la crise du logement, amplifiée par une crise financière et sanitaire. Nous avons donc besoin de solutions pour les personnes qui sont en attente d’un logement décent de qualité mais aussi à un prix abordable. Avec le projet ‘Émaillerie’ nous avons un bel exemple de ce qu’on peut faire en collaboration entre les pouvoirs publics et les promoteurs privés ».

Olivier Bastin, architecte chez L’Escaut architectures, explique le choix des matériaux pour un rendu efficace et esthétique :

« L’ensemble se veut le plus lumineux possible, on a choisi un revêtement de façade en bardage métallique qui soit réfléchissant, qui joue avec la lumière du soleil et les ondulations de la tôle, cela permet d’avoir une façade différente tout au long de la journée. Le bardage métallique est parfois un petit peu rude, on a voulu l’attendrir avec une présence de bois pour lui donner un aspect chaleureux et accueillant.»

« La haute performance énergétique de ces bâtiments neufs, permet de réduire la consommation d’énergie et de diminuer le montant des charges qui seront demandées aux locataires », souligne la secrétaire d’État au Logement Nawal Ben Hamou.

L’augmentation du patrimoine de Comensia permet également de reloger des locataires dans des habitations adaptées à leur composition de ménage. Le projet Émaillerie prévoit des appartements trois chambres, ce qui est une excellente nouvelle pour les familles nombreuses qui étaient en attente d’un logement plus grand. Ainsi que pour celles occupant des logements plus grands et qui les libéreront pour d’autres familles en suroccupation actuellement.

VOS COMMENTAIRES